Accueil Articles Santé Toulouse. 150 urgentistes en grève pour la défense des services d’urgence

Toulouse. 150 urgentistes en grève pour la défense des services d’urgence

Toulouse. 150 urgentistes en grève pour la défense des services d’urgence  cdr
Toulouse. 150 urgentistes en grève pour la défense des services d’urgence
cdr

Mercredi après-midi, près de 150 urgentistes ont manifesté dans le centre-ville de Toulouse. Une mobilisation qui s’inscrit dans le cadre de la journée nationale d’action lancée par la CGT pour la défense des services d’urgence.

Pas convaincus par le plan Buzin et les 750 millions d’euros d’aides promis d’ici 2022 par la Ministre de la santé, le milieu des urgences hospitalières est en proie depuis plusieurs mois à des grèves récurrentes.

Mercredi après-midi, environ 150 urgentistes toulousains ont manifesté dans le centre de la Ville rose. Réunis en début d’après-midi à l’Hotel Dieu, ils ont ensuite déambulé en direction du monument aux morts, sur les allées François Verdier, rapportent nos confrères de France Bleu Occitanie.

Salaires et manque de personnel

Fin juillet déjà, 203 services d’urgences français étaient touchés par une grève. Une situation qui n’épargne pas la région Occitanie, où ce sont une douzaine d’hôpitaux qui sont impactés, dont ceux de Purpan et de Rangueil à Toulouse.

Leurs revendications sont plurielles. Ils souhaitent en effet une revalorisation salariale, de nouvelles embauches, et davantage de lits pour se reposer. Pour le collectif inter-urgence en Occitanie, une trentaine d’embauches seraient nécessaires dans la région, pour palier ce manque d’effectif.

Dans plusieurs villes de France, les personnels des Epadh et les pompiers se sont associés aux cortèges pour la première fois.

 

Raphaël Crabos

La rédactionhttps://www.toulouseinfos.fr
Pierre-Jean Gonzalez, rédacteur en chef de toulouseinfos.fr a collaboré avec de nombreux médias avant de prendre la direction du site toulousain, qui existe depuis 10 ans.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici