Assurance emprunteur : que faut-il savoir lorsque l’on est retraité ?

📁 Articles, Immobilier, Une 🕔20 février 2019
Assurance emprunteur : que faut-il savoir lorsque l'on est retraité ? cdr

Assurance emprunteur : que faut-il savoir lorsque l’on est retraité ?
cdr

De plus en plus nombreux, les retraités avec un projet immobilier se heurtent souvent aux exigences des assurances emprunteurs. Il existe pourtant des données à connaître pour profiter des meilleures offres !

 

 

 

 

 

Assurance emprunteur et le cas des emprunteurs retraités

Contracter un crédit immobilier lorsque l’on est à la retraite est tout à fait possible et la démarche permettra même de profiter de taux plus bas proposés par les banques. En revanche, c’est la question de l’assurance emprunteur qui risque de compliquer les choses…

 

Le point sur l’assurance emprunteur

Si elle n’est pas obligatoire selon la loi, de nombreux organismes de prêt refuseront d’accorder un crédit sans assurance emprunteur dans le cadre d’un prêt immobilier. Un critère qui se justifie puisqu’en cas d’impayés, personne ne remboursera l’organisme de prêt.

 

Mais opter pour une assurance de prêt immobilier est aussi largement avantageux pour le client puisque cette dernière permettra la prise en charge des mensualités restantes en cas de décès, maladie, invalidité ou encore chômage (selon les garanties pour lesquelles on optera) afin d’éviter que cette charge incombe à ses héritiers par exemple. L’assurance emprunteur est donc indispensable pour les deux parties.

 

Côté coût, les garanties choisies auront une influence, certes, mais les prix varieront également d’un professionnel à l’autre. L’utilisation d’un comparateur en assurance de prêt comme Magnolia permettra de faciliter la prise de décision.

 

Qui plus est, plus la personne sera susceptible de faire appel à son assurance emprunteur plus la prise en charge risque d’être onéreuse. Ainsi, l’âge, le risque potentiel de tomber malade ou encore les comportements à risque (comme le fait d’être fumeur par exemple) auront une influence directe sur le tarif qui sera proposé dans le cadre d’une assurance de prêt immobilier. Les retraités ne sont donc pas toujours gagnants face à cette démarche.

 

Contracter un crédit immobilier lorsque l’on est retraité

Faire une demande d’emprunt immobilier est toujours un cas bien particulier lorsque l’on est retraité. Pourtant, un grand nombre d’entre eux se lance même après avoir quitté la vie active puisque 17% des 50-60 ans se lancent dans ce type de projet ainsi que 4% des personnes de plus de 60 ans. Il existe donc une véritable demande de la part des retraités qui souhaitent souvent concrétiser un projet, s’offrir plus de confort ou encore se constituer un patrimoine pour leur descendance.

 

Côté crédit, contrairement à ce que l’on pourrait imaginer les banques ne sont pas spécialement frileuses à l’idée d’accorder un crédit immobilier à des retraités. En effet, le montant de leurs revenus est totalement stable et ils n’ont souvent plus d’enfants à charge ce qui leur laisse plus de liberté dans leurs dépenses. Les organismes de prêt proposent alors un taux plus bas que la moyenne afin de permettre aux retraités ou aux futurs retraités de concrétiser leurs projets.

 

Contracter une assurance de prêt immobilier lorsque l’on est retraité

La difficulté de contracter un crédit immobilier à la retraite ne se trouve pas du côté des banques, mais bien au niveau des assurances. En effet, l’obligation d’opter pour une assurance emprunteur quelles que soient les garanties choisies heurte souvent les retraités à un constat indéniable : ils ne sont pas les meilleurs candidats pour une assurance de prêt immobilier.

 

Cela ne signifie pas nécessairement que l’assurance emprunteur choisie refusera d’accompagner leur projet, mais plutôt que le coût va s’en ressentir. Un âge avancé signifie statistiquement un état de santé plus fragile et donc plus susceptible d’être touché par la maladie, et c’est encore plus vrai si l’on présente des antécédents de maladies.

 

Ainsi, lorsque l’assurance emprunteur va se pencher sur le cas d’un retraité, elle prendra forcément en compte le risque d’invalidité voir de décès. Pour contre-balancer ce risque, cette assurance de prêt immobilier sera forcément plus chère. Ce coût élevé pourra alors mettre à mal tout le projet immobilier envisagé.

 

Malgré tout, il existe des solutions pour profiter d’offres d’assurances emprunteurs les moins chères possible. Les particuliers ont désormais la possibilité de renégocier leurs contrats d’assurance tous les ans à la date anniversaire de ce dernier et cela présente de nombreux avantages (un article sur le sujet ici).

 

On pourra ainsi voir ce que propose la concurrence pour basculer sur une offre plus intéressante que la précédente. Différentes étapes seront à bien respecter pour réussir à changer d’assurance (un article sur le sujet ici), mais le processus est tout à fait faisable et permet (entre autres) aux retraités de profiter de meilleures offres pour leur projet immobilier.

 

 

 

 

La rédaction




Pas de commentaire

Pas de commentaires pour le moment

Soyez le premier à écrire un commentaire.

Ecrire un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.