Accueil Articles Santé Toulouse: des résidus d'aluminium dans l'eau de vos robinets

Toulouse: des résidus d’aluminium dans l’eau de vos robinets

Toulouse: des résidus d'aluminium dans l'eau de vos robinetsCréée en 2001 pour s’opposer au contrat liant la ville de Toulouse à la Compagnie Générale des Eaux Véolia, l’association « Eau secours 31 » garde depuis un œil toujours aussi attentif sur les questions de qualité de l’eau. Le collectif a examiné le « rapport de la CUTM sur le prix et la qualité de l’eau », dont certaines conclusions s’avèrent troublantes. Depuis, il réclame en vain un audit sur l’assainissement de Toulouse. Il souhaite également un retour à une régie publique à l’horizon 2015 pour gérer et contrôler l’eau de la ville.

 

Premier point d’inquiétude pour le collectif, ce que contient réellement l’eau du robinet. A Toulouse, la floculation (traitement d’épuration des liquides) se fait au sel d’aluminium. A contrario d’une ville comme Paris, qui opère son assainissement avec du sel de fer. Problème, l’aluminium est une matière neurotoxique. L’eau de la Ville rose reste certes potable, puisque comprise dans les taux admis. « Ces normes sont tout de même relativement élevées » s’inquiète Anne Bouzinac, membre de l’association. « Le traitement au sel de fer tel qu’il est mis en oeuvre dans la capitale rend l’eau plus trouble, bien que cela soit invisible à l’œil nu. Nous préfèrerions une eau plus turbide, moins esthétique, mais qui soit plus saine ». Seconde source d’interrogation, la date du retour à la Régie publique de gestion de l’eau. « Les marchés de prestation se faisaient avec le syndicat SDEA » explique Lucien Sanchez. « Ce service départemental a été transformé en syndicat mixte, le SMEA, qui n’a pas continué à servir ces prestations aux communes. Du coup, la plupart ont été remportés par des organismes privés » poursuit-il. « Beaucoup de contrats sont frappés de caducités. Certains s’achèvent en 2015, comme à Blagnac où il n’y aurait aucune raison de ne pas repasser en régie publique dans trois ans ». Un retour qui signifierait, en moyenne, une baisse de 30% des prix sur la facture des usagers.

 

Manque de transparence

Au vu des résultats communiqués par la CCSPL du 6 décembre, Eau Secours 31 veut creuser certaines zones d’ombre. C’est pourquoi elle a depuis effectué de nombreuses demandes pour obtenir un audit sur l’assainissement de Toulouse. Sans réponse, pour le moment. Le collectif dénonce également un « déficit de transparence et de démocratie » concernant le traitement des déchets. Celui-ci, officiellement géré par la Communauté Urbaine Toulouse Métropole (CUTM), a en fait été délégué à un syndicat extérieur. Ce dernier aurait lui-même délégué ses missions d’incinérations à de puissantes compagnies. La conséquence directe est l’absence d’information auprès des citoyens. Légalement obligatoire, la commission CCSPL censée rendre compte de la qualité du traitement des déchets n’existe pourtant pas. « De plus, il n’y pas non plus de commission de contrôle financier. A Toulouse, elle existe uniquement pour ce qui concerne l’eau. Nous demandons que cette commission s’étoffe et s’occupe de toutes les délégations » martèle Anne Bouzinac. L’association disposerait en outre d’autres informations beaucoup plus alarmantes sur les questions tarifaires liées à l’eau. Par souci de vérifications et de sécurité, elles sont pour l’instant tues. La priorité du collectif reste le retour en régie publique. Pour Lucien Sanchez, ce thème pourrait bien s’inviter dans le débat politique local. « L’assainissement de l’eau sera un sujet majeur aux prochaines élections municipales. Nous interviendrons du maximum que nous le pourrons lors de ces échéances ».

 

Christophe Guerra

4 Commentaires

  1. Une Grève de la faim débuté il y a 18 jours (26 nov.) pour que la recherche sur la nocivité des vaccins avec aluminium soit confirmée par la poursuite des recherches du Professeur Gérardhy à l’Hôpital Mondor.
    3 autres grévistes viennent de s’installer devant le ministère de la santé.
    Une pétition : http://www.myofasciite.fr/?page=petition
    Un facebook pour suivre la grève : http://www.facebook.com/VaccinsEtAluminium
    Il s’agit probablement d’un scandale sanitaire sans précédent. C’est pour cela qu’l ne faut rien lâcher devant la panique des lobbies pharmaceutiques.

  2. il faut juste faire un petit rappel : l’eau est le 3em secteur le plus corrompu après l’armement et le BTP ! Alors que c’est une ressource vitale pour l’humanité. Que font nos gouvernants pour moraliser tout cela, où trempent-ils aussi dans cette corruption, ceci expliquerai cela ?
    pour info 60 millions de consommateurs, dans son numéro de juillet 2011, teste des douchettes à économie d’eau et préconise la pose de matériel d’économie d’eau sur les robinets et WC.
    L’étude montre qu’une famille de 4 personnes peut réduire de 30% sa facture d’eau (de 150 m3 /an à 100 m3) soit 50 m3 d’économie d’eau par an, tout en gardant le même confort.
    Il est indiqué que ces matériels d’économie d’eau permettent au final une économie entre 217 et 267 € /an ce qui représente 45% de la facture d’eau (30% d’économie pour l’eau et 15% supplémentaire sur l’énergie).
    plus d’infos sur http://www.activeau.fr/economiseur_eau_douche_reduction_facture.htm

  3. Oui, il faut remplacer le flocage aux sels d’aluminium par les sels de fer. C’est terrible et incompréhensible de garder l’aluminium alors qu’il est toxique pour l’homme de manière certaine. VOUS les responsables à la mairie ou ailleurs qui choisissez d’intoxiquer les gens, il y avait un temps ou on rendait des comptes, j’espère que ce temps va bientôt revenir et que les gens BONS et ETHIQUES reprendront le pouvoir pour le bien de la communauté.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici