Accueil Articles Une Une quinzaine de beautés toulousaines en lice pour devenir mannequins à Paris

Une quinzaine de beautés toulousaines en lice pour devenir mannequins à Paris

Une quinzaine de beautés toulousaines en lice pour devenir mannequins à ParisLa célèbre agence Nathalie Models est en quête de nouveaux mannequins. Hier après-midi, elle faisait escale à Toulouse dans le cadre d’une grande campagne nationale. Elle offre pour les heureux élus la possibilité de signer un contrat professionnel et de représenter l’enseigne dans de prestigieux défilés. A ce titre, quinze hommes et femmes de la Ville rose ont été pré sélectionnés. Pourront-ils devenir les icônes de demain? Immersion au coeur du casting toulousain.

 

Formulaire, photos et prises de mensurations. Dans la boutique Agnès B place de la Trinité, sirènes et damoiseaux se sont succédés pour le grand plaisir des yeux. Un premier contact, aussi, avec les réalités du métier. Que l’on se détrompe, le jolis minois n’est pas suffisant pour percer. Il faut inspirer le flash esthétique, provoquer chez les recruteurs ce feeling du petit plus. Mais avant la photogénie, il existe évidemment des critères stricts. Pour concourir, il fallait obligatoirement être âgé de seize à vingt-cinq ans. Faire 1m72 pour les femmes, 1m82 pour les hommes. Drastique, mais impératif. A Toulouse comme dans les autres villes de l’hexagone, les candidats ont du préalablement s’inscrire sur le site internet de l’agence. Environ cent-cinquante toulousains ont tenté de passer la phase de présélection. Parmi eux, seuls onze femmes et quatre hommes ont retenu l’attention du jury parisien. Pour Magalie, l’une d’elle, l’expérience était une première. « C’est une découverte pour moi » confie-t-elle amusée. « C’est un ami m’a informé qu’un casting était organisé à Toulouse. A vrai dire, il m’a un peu poussé car le monde de la mode me fait un peu peur. Mais si je suis prise, pourquoi pas! ».

 

Une carrière à la clé

Nathalie Models est tout sauf une agence de seconde zone. Elle est même la première de France en terme de shows et bénéficie d’une renommée internationale de par ses collaborations de prestige. Créée en 1995 par Nathalie Cros Coitton, elle représente aujourd’hui plus de 330 mannequins pour le monde du luxe et de la haute-couture. Un sésame qui tend les bras aux splendeurs de la Ville rose. « Parmi les quinze candidats pré sélectionnés, certains seront retenus par le jury. Ceux-ci monteront à Paris et signeront un vrai contrat, puis seront formés par une équipe de managers professionnels » explique entre deux prises de mensurations Martine Coureau, représentante de l’agence. Les perspectives sont alléchantes. Mais encore faut-il réussir son casting, une étape qui peut désappointer les novices. La représentante leur donne quelques pistes. « Le mieux est de rester naturel, de se montrer souriant et d’être à l’aise. Il faut dégager quelque chose de positif ». Des conseils précieux pour les prétendants, qui pourront à nouveau s’y frotter l’an prochain. « C’est la première édition du casting que nous faisons ici. Nous avons envie de la renouveler » dixit Martine Coureau. Mesdemoiselles messieurs, ne ratez pas le coche!

 

Christophe Guerra

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici