Accueil Articles Santé Toulouse. La brigade du tigre en lutte contre les moustiques

Toulouse. La brigade du tigre en lutte contre les moustiques

Toulouse. La brigade du tigre en lutte contre les moustiques
Toulouse. La brigade du tigre en lutte contre les moustiques
cdr

Chaque année avec l’arrivée de la chaleur, le résistant moustique tigre débarque en France. Un groupe d’habitants du quartier Rangueil-Saouzelong a décidé de lui faire la chasse.

Non, il ne s’agit pas d’un remake de la série télévisée des années 1970. Apparu dans la Ville rose en 2012, il sème depuis la pagaille avec ses piqûres tous les étés. Depuis septembre 2018 dans le quartier Rangueil-Saouzelong de Toulouse, la Brigade du tigre rassemble des habitants pour lutter contre la prolifération de cet insecte particulièrement agressif et nuisible.

Les piqûres du moustique tigre peuvent être dangereuses. Outre le fait de gratter comme n’importe quel autre moustique, il peut transmettre des maladies. Si une de ses précédentes victimes était infectée par un virus tropical comme le chikungunya, il peut le transmette à ses prochaines proies. Une chasse est donc nécessaire afin d’éviter la prolifération de ces maladies en France, rapporte 1jour1actu.

Il a besoin d’eau stagnante

Lors de sa ponte, un moustique tigre produit entre 100 et 200 oeufs. Pour se développer, il a besoin d’eau stagnante. Un seul bouchon rempli d’eau peut lui suffire. L’un des avantages dans la lutte contre le moustique tigre est qu’il est très flemmard. Il ne se déplace jamais à plus de 150 mètres de l’endroit qui l’a vu naître.

La Brigade a pour but de faire dialoguer les voisin entre eux pour lutter contre son éradication. Elle installe également deux types de pièges. L’un sert contre les larves, et l’autre attrape les adultes en les aspirant grâce à un ventilateur. Malgré les demandes, la mairie de Toulouse n’a pas accepté de financer l’achat et la mise en place de ces pièges. L’Agence régionale de santé a quant à elle soutenu le projet dès le début, et une campagne d’affichage a été lancé par la mairie pour sensibiliser sur les bonnes pratiques à adopter, rapportent nos confrères du Parisien.

Pour le moment, une centaine de familles de Toulouse surveillent les mouvements des moustiques, et la Brigade pourrait s’exporter rapidement dans d’autres quartiers de la ville.

 

 

Raphaël Crabos

La rédactionhttps://www.toulouseinfos.fr
Pierre-Jean Gonzalez, rédacteur en chef de toulouseinfos.fr a collaboré avec de nombreux médias avant de prendre la direction du site toulousain, qui existe depuis 10 ans.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici