Accueil Articles Politique Municipales 2014 : le NPA veut « la gratuité des transports en commun » à Toulouse

Municipales 2014 : le NPA veut « la gratuité des transports en commun » à Toulouse

Noëlle Calvinhac (à gauche) et Hegoa Garay du NPA 31. A moins de 4 mois du premier tour des élections municipales et alors que tous les candidats entrent progressivement en campagne, le NPA a annoncé en fin de semaine dernière son intention de peser sur ce scrutin, sans pour autant donner plus de précision sur un éventuel ralliement ou sur son intention de monter une liste autonome. Une décision devrait être prise dans la semaine.

 

« Nous seront présents aux élections municipales, mais nous avouons ne pas avoir de tête de liste à l’heure actuelle » explique Noëlle Calvinhac, membre du secrétariat général du NPA. « Pour le moment, nous discutons avec les autres partis, nous ne parlerons pas d’autonomie avant de savoir avec qui nous serons, ou pas » rajoute Hegoa Garay, membre de la direction locale du parti. « Les seules choses qui sont certaines, c’est que nous ne comptons pas nous allier avec le Parti Socialiste » tranchent les militantes qui avouent « des discussions avec Jean Christophe Sellin » (candidat du parti de gauche) même si de nombreux points de divergence les séparent de Jean Luc Mélenchon. D’autres discutions sont également ouvertes avec des collectifs de quartiers populaires alors qu’un ralliement avec Lutte Ouvrière est définitivement écarté.

Coté programme, le NPA veut développer le service public en embauchant plus de fonctionnaires, « mais surtout en régularisant ceux qui sont dans une condition précaire dans l’administration locale ». Le NPA veut également la gratuité des transports en commun dans toute l’agglomération toulousaine. « Ce ne sont pas des paroles en l’air, si on arrêtait de construire un nouveau stadium ou de dépenser l’argent dans ce type de projet pharaonique, on pourrait très bien permettre à tous de profiter gratuitement des transports », explique Noëlle Calvinhac. Les logements, le nucléaire, la discrimination, le racisme ou encore les subventions publiques dans le privé seront également des domaines sur lesquels le NPA continuera de se battre.

 

Peser dans les débats

« Nous ne nous présentons pas pour faire un score ou pour placer des hommes à des postes » précise Hegoa Garay. La mobilisation « qui est en marche pour les municipales a pour principal objectif de peser dans les débats. Nous préférons rassembler des personnes et faire en sorte que les droits des travailleurs soient reconnus », concluent les deux militantes qui feront tout pour que « ces municipales n’oublient pas les ouvriers ». Pour en savoir plus sur la stratégie du parti, le NPA a donné rendez-vous aux Toulousains le 4 décembre à l’occasion de leur Assemblée Générale.

 

 

Article de François Nys

La rédactionhttps://www.toulouseinfos.fr
Pierre-Jean Gonzalez, rédacteur en chef de toulouseinfos.fr a collaboré avec de nombreux médias avant de prendre la direction du site toulousain, qui existe depuis 10 ans.

1 COMMENTAIRE

  1. La gratuité n’est pas tout ! Des transports publics sur les boulevards et la rocade, en mode circulaire, afin d’éviter le centre-ville et un sacré détour… Sans compter ce qui doit être fait pour les ateliers-vélo…

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici