Accueil Articles Politique Le Préfet change de nom en Midi Pyrénées

Le Préfet change de nom en Midi Pyrénées

Dominique Bur, préfet de haute-garonneLe préfet de Midi Pyrénées, Dominique Bur a été muté mercredi dernier dans le Nord Pas de Calais. Après trois ans passés dans la région, il laisse des dossiers sensibles à son successeur Henri Michel Comet.

 

Depuis mercredi dernier, Henri Michel Comet est le nouveau Préfet de la région Midi Pyrénées. Il succède à Dominique Bur, muté dans le Nord Pas de Calais. Ancien énarque, Henri Michel Comet intègre le ministère de l’intérieur en 1982, avant de devenir 10 ans plus tard le conseiller du premier ministre Édouard Balladur. Il est nommé préfet du Tarn et Garonne en 1999, une fonction qu’il a exercé par la suite en Picardie et pour la région de la Somme. Depuis un an, il occupait le poste de secrétaire général du ministère de l’intérieur.

En Midi Pyrénées, le nouveau Préfet est attendu au tournant sur certains dossiers en cours. La reconversion du site de Francazal sera une question importante, même si Dominique Bur assure la transition sur cette affaire. En effet, il a tenu hier une réunion du Comité de suivi avec les élus concernés et des responsables du ministère de la défense. La société SNC Lavalin qui gère depuis janvier dernier l’exploitation de l’aérodrome, poursuivra ses activités jusqu’à la fin de l’année 2012. En attendant, les prochaines grandes étapes du projet devront être gérées par Henri Michel Comet.

Deux autres sujets particulièrement épineux ces derniers mois à Toulouse: le droit au logement, et l’exclusion des sans papiers. En effet, « Midi Pyrénées est la dernière région de France en matière de logement sociaux » aux dires de Cécile Thimereau, délégué régionale de la FNARS (Fédération nationale des associations d’accueil et de réinsertion). Les associations comme le DAL ou encore Les enfants de Don Quichotte, n’ont cessé de revendiquer des solutions pérennes de logement pour les plus démunis.

Quant aux affaires d’exclusion, Pierre Grenier, délégué pour la Haute Garonne de la Cimade, a déclaré vouloir instaurer un dialogue avec le nouveau Préfet, « pour affirmer nos positions, en particulier sur la politique de séparation des familles menée depuis plus de deux ans ».

En somme, Henri Michel Comet ne risque pas de s’ennuyer en Midi Pyrénées…

La rédactionhttps://www.toulouseinfos.fr
Pierre-Jean Gonzalez, rédacteur en chef de toulouseinfos.fr a collaboré avec de nombreux médias avant de prendre la direction du site toulousain, qui existe depuis 10 ans.

1 COMMENTAIRE

  1. Monsieur le Préfet,
    Je suis victime d’une Gabegie de la part de la Mairie.
    Pouvez-vous m’accorder un rendez-vous afin que je vous donne ma versions des faits. Les EVP ne sont pas des espaces verts
    protégés, mais une manière de spolier les propriétaires et ils deviennent “Entente pour Vol de Patrimoine”. Malgré mes démarches auprès de la mairie, je suis contrainte aujourd’hui de payer un avocat pour me défendre.
    Après vous il me faudra contacter la DDT et Monsieur le Premier Ministre si vous avez déjà accepté le PLU de 323 pages qui est une atteinte à la propriété et une procédure effectuée sans l’accord des principaux intéressés qui sont très âgés ou absents comme c’est mon cas car j’ai du louer ma maison pour payer les études de mes enfants quand leur papa est décédé.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici