Accueil Articles Culture Toulouse. L'artiste ESSA expose « Rétroprospective » à l'hôtel Novotel

Toulouse. L’artiste ESSA expose « Rétroprospective » à l’hôtel Novotel

Toulouse. L'artiste ESSA expose « Rétroprospective » à l'hôtel Novotel
Toulouse. L’artiste ESSA expose « Rétroprospective » à l’hôtel Novotel

Serge Allain dit ESSA expose sa « Rétroprospective » à l’hôtel Novotel place Wilson, jusqu’au 31 octobre. Il nous offre un panoramique de 25 ans de création, de l’Océan Indien à Toulouse mais aussi, plus avant, de Paris à l’Océan Indien.

A l’entrée, une symphonie colorée accueille le visiteur. De grandes toiles dynamiques caractéristiques de son travail interpellent. C’est lumineux, critique aussi à l’exemple d’un « Déjeuner sur l’herbe » transformé en « Garden party in Africa », sans concession.

Essa nous offre un voyage humain, exotique, issu de ses voyages mais aussi de ses nouvelles expériences : des « Encrages » et des « Impressions numériques » qui sont autant d’aventures inédites.

En revenant sur ses amours de jeunesse, sa démarche Lettriste, son goût des arts premiers, il reprend à son compte des sujets enfouis mais jamais oubliés. « Rien ne se fait sans les mots, leur assemblage suggère des images, pour moi, sans les mots, il n’y a pas d’image ».

Un lien permanent entre passé et actualité

L’art est une Itinérographie, un retour aux origines en se ressourçant à son propre foyer. Surtout ne pas se recopier : la possible ré-exploitation d’une idée n’est valable que déclinée sans cesse autrement. Ma démarche relève du journalisme d’investigation et m’intéresse autant que le résultat formel.

Cette exposition nous offre une diversité apparente et trompeuse si l’on ne retient pas le lien qui fait sa cohérence. Comme toujours pour ESSA la démarche humaine, métissée, ethnique mais aussi, le constat violent « Irak » dénonçant les cynismes d’une actualité aux pires travers.

Au final, c’est l’art dans toutes ses dimensions qu’il nous propose comme élément salvateur aux désordres du monde.

Au cœur de l’exposition, deux grandes sculptures interrogent : un grand rapace métallique, symbole anthropomorphique de la prédation humaine et une grande prêtresse primitive au regard lumineux qui mêlent la mythologie et la robotique.

Essa entretient avec habileté un lien permanent entre passé et actualité. Il nous invite dans un monde à facettes entre rêve et réalité.

 

ESSA expose sa « Rétroprospective » à l’hôtel Novotel place Wilson

Jusqu’au 31 octobre 

 

Pierre-Jean Gonzalez

La rédactionhttps://www.toulouseinfos.fr
Pierre-Jean Gonzalez, rédacteur en chef de toulouseinfos.fr a collaboré avec de nombreux médias avant de prendre la direction du site toulousain, qui existe depuis 10 ans.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici