Accueil Articles Pour Toulouse le cauchemar continue à Bayonne

Pour Toulouse le cauchemar continue à Bayonne

Guy noves
Guy noves, entraîneur de Toulouse. Photo / CTDR

Le stade toulousain encaisse une cinquième défaite de rang à Bayonne (35-19). Après une bonne entame de match, le stade, réduit à 14 dès la 23 ‘ suite à l’expulsion de son talonneur Flynn, a plié face à la mêlée basque qui assure le bonus offensif. Un carton rouge sévère pour Flynn et un carton jaune contestable pour Maestri ont fait pencher la balance.

 

À la 10’, alors que Toulouse menait 10 à 0, Maestri répondait à un déblayage de Sénékal après le coup de sifflet de Monsieur Minéry, le seconde ligne international écopait d’un carton jaune peu évident, car le geste de son homologue bayonnais était sanctionnable. Pas le temps de vraiment souffler pour les Toulousains qui, à peine remis de ce premier coup du sort, se retrouvaient à 14 dés la 23 ‘ suite à un rucking de Flynn très sévèrement sanctionné par un carton rouge. Dur, trop dur pour une équipe en plein doute suite à sa série de défaites engrangées dans ce championnat qui n’a pas encore vraiment souri aux Toulousains. À 14 contre 15, les bonnes intentions de début de partie étaient battues en brèche et il n’en fallait pas plus pour réveiller Rokocoko et ses partenaires. L’ailier all-black terminait le travail de sape de ses avants et plongeait en coin face à 4 stadistes.

Le retour du funambule basque n’était pas annonciateur de bonnes nouvelles pour Toulouse qui subissait dans la foulée les réalisations d’Etrillard et d’Ollivon. A la pause, Toulouse était mené 25 -13 et n’avançait plus. Bloqué dans les cordes, Toulouse se retrouve par à coups sur de belles séquences mais les rouge et noir y laissent du sans pour autant arriver à passer la ligne. À force de souffrir en mêlée fermée, le pack stadiste se voit acculé en fin de partie et encaisse un essai de pénalité synonyme de bonus offensif pour Bayonne. Dans un ultime souffle, Fritz, à 2 doigts d’enlever aux Basques les 5 points, se voit refouler sur la ligne au buzzer.

 

On repousse les archives

D’ores et déjà cette saison rentrera dans les annales du stade toulousain car les rouge et noir n’avaient pas comptabilisé 5 défaites de rang depuis la saison 1961-1962. Un long bail et une possible place de relégable avant les venues du Stade français et de Toulon à Ernest Wallon lors des 2 prochaines journées.

 

Article de Pierre-Jean Gonzalez

La rédactionhttps://www.toulouseinfos.fr
Pierre-Jean Gonzalez, rédacteur en chef de toulouseinfos.fr a collaboré avec de nombreux médias avant de prendre la direction du site toulousain, qui existe depuis 10 ans.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici