Pourquoi Toulouse est la ville de la violette ?

📁 Toulouse en questions 🕔05 mai 2014

Toulouse vue du ciel. Photo / Crédit Patrice NinToulouse possède de nombreux symboles : ses bâtiments aux briques roses, Airbus ou encore son équipe de rugby. Cependant, de manière plus romantique et bucolique, la violette donne à Toulouse un caractère champêtre. Au point que l’appellation  violette de Toulouse en est devenue une marque déposée.

 

A l’origine de la violette de Toulouse, une légende mais pas n’importe laquelle. Mélanie Vié, qui travaille à la Maison de la Violette raconte. « En 1850, un soldat de Napoléon III, aurait rapporté à sa bien-aimée, à Toulouse, une violette de Parme lors d’une campagne militaire en Italie ». Et depuis, bien sûr, les Toulousains ont commencé à cultiver la fleur. « L’apogée de la production se situe dans les années 50. » Cependant, la fleur, fragile, ne supportera pas l’hiver 1956 au cours duquel les températures glaciales vont geler les plants. « Il faut savoir que la violette de Toulouse n’a pas de graines. Elle ne se reproduit que par bouturage, c’est-à-dire, qu’il faut couper les stolons et les replanter.» Ainsi, pour relancer la production de violette de Toulouse, la science a du s’en mêler. «  L’INRA a contribué au renouveau de la fleur ».

 

Une fleur particulière

« La violette fleurit en hiver » explique Mélanie Vié, cassant ainsi l’idée selon laquelle la violette est une fleur du printemps. « Elle est donc souvent mise à l’honneur à Noël ou pour la Saint-Valentin. » Couleur parme au cœur blanc, la violette de Toulouse donne lieu à de nombreux dérivés. Ainsi dans la Maison de la Violette, confit, liqueur, bonbons, chocolat et même moutarde sont aromatisés à ce parfum. Cette fleur est devenue une vraie source d’inspiration. « Helene Vié, une Carcassonnaise amoureuse de la violette et Toulousaine d’adoption, a trouvé qu’il était important de rendre hommage à cette fleur-symbole. Elle n’a donc pas hésité à racheter la péniche pour y démarrer son activité ». Et autant dire, que ce bateau violet et vert attire aussi bien les touristes étrangers que les Toulousains. « Cela fait toujours chaud au cœur de voir venir des Toulousains qui veulent découvrir le symbole de leur ville » confie Mélanie Vié. Cette dernière leur fait ainsi découvrir la signification de la violette. « A l’inverse de la rose, la violette incarne la modestie et l’amour caché ».

 

Article de Nadia Hamdani

Pas de commentaire

Pas de commentaires pour le moment

Soyez le premier à écrire un commentaire.

Ecrire un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *