Accueil Dossiers Retour sur l'actu Assassinat, violences conjugales et téléphone portable déchargé à la une du journal des faits divers de Toulouse

Assassinat, violences conjugales et téléphone portable déchargé à la une du journal des faits divers de Toulouse

Voiture de policeA ne pas manquer dans le numéro de cette semaine : l’assassinat d’un père de famille dans le quartier d’Empalot. Egalement, la condamnation d’un toulousain pour violences conjugales sur Nathalie, aujourd’hui son devenue son ex-compagne. Enfin,  Frédéric, trentenaire au casier judiciaire très riche qui force la porte d’une banque du centre-ville. Et surtout, notre passage en revue des faits les plus marquants de la semaine.

 

L’évènement de la semaine : Samedi soir, un homme de 30 ans, d’origine tchétchène et de nationalité russe a été blessé mortellement par deux coups de couteaux portés au cœur. En effet, il a succombé à ses blessures dimanche à l’hôpital Purpan dans lequel il été hospitalisé. Alors que sa compagne et ses deux filles recevaient des amis dans leur domicile situé dans le quartier d’Empalot,  le père de famille a été victime de la fameuse agression alors qu’il était sorti de son appartement. Pour l’heure, les circonstances de cette tragédie restent obscures même si un proche de la famille a été placé en garde à vue.

Le verdict de la semaine : Un an de prison dont six mois avec sursis et mise à l’épreuve pour violences conjugales. C’est la peine, légère, dont a écopé un homme de 46 ans. En effet, il aurait été violent avec son amie Nathalie lorsqu’ils étaient encore en couple. Pourtant, la jeune femme ne cache pas sa peur lors de l’audience qui s’est tenu mardi au Tribunal correctionnel de Toulouse. Elle raconte son calvaire fait de violence, de vexations, de menaces. Nathalie confie aussi le sentiment de terreur lorsqu’elle s’est retrouvée seule dans la voiture avec son ex-compagnon, armé d’un couteau et qui réclamait une photo de leur fille, avant qu’il ne parte pour Bordeaux. Au cours du procès, l’accusé n’a cessé de fustiger sa victime en la traitant de menteuse. Personne n’a pourtant été dupe. L’homme passera six mois en cellule.

L’insolite de la semaine : Un téléphone portable déchargé peut conduire à des actes répréhensibles. La preuve avec Frédéric, 31 ans. Samedi, à 3h00 du matin, le jeune homme n’a pas hésité à fracturer la porte d’une agence Caisse d’Epargne située en plein cœur de Toulouse. Il a expliqué aux vigiles, avertis via l’alarme qu’une intrusion s’était produite, qu’il revenait du Pas de La Case et qu’il attendait un appel très urgent de son ami sensé le conduire jusqu’à Castelnaudary. Le procureur Deslandes a pourtant peiné à croire Frédéric. Ainsi, avec son passé d’alcoolique et son casier judiciaire assez chargé, le jeune homme va passer trois mois derrière les barreaux.

 

Faits et méfaits

Jeudi : A Aucamville, vers 5h00, un incendie s’est déclenché dans un cabinet d’expertise. L’origine du sinistre proviendrait d’un problème électrique. Ce sont 40 m2 qui se transformés en cendre. Les sapeurs-pompiers sont intervenus pour éteindre le feu. Il n’y aucun blessé.

Vendredi : Un couple habitant route de Seysses a été agressé à son domicile vers 6h30 du matin.  En effet, trois individus encagoulés et armés ont réussi à se faire ouvrir la porte. Une fois à l’intérieur, ils ont dérobé les clés d’une Audi RS 5. Ils ont ainsi pris la fuite au volante du véhicule laissant leurs victimes complètement désemparés.

Samedi : Un cycliste a été renversé à l’angle du boulevard et de l’avenue des Minimes à 3h00 du matin. Le jeune homme, transporté à l’hôpital Purpan, souffrirait de plusieurs contusions. L’automobiliste incriminé, ivre, avait pris la fuite mais a rapidement été rattrapé par la police. Il a refusé de se soumettre au test d’alcoolémie. Il aurait été placé en garde à vue.

Dimanche : Une rixe a éclaté vers 5h00 entre deux vigiles de la discothèque le Studio One et un client qui était armé d’un couteau. Il a réussi à blesser légèrement les deux vigiles ainsi qu’un client.

Lundi : En traversant l’avenue Etienne-Billières, une jeune femme de 29 ans, Leila, a été renversée par une automobiliste roulant à vive allure. Une première voiture était parvenue à freiner alors que Leila aurait traversé  sur un passage piéton protégé alors que le feu piéton était au rouge. Grièvement blessée, elle a été prise en charge par les secours qui n’ont rien pu faire. Un test d’alcoolémie réalisée sur l’automobiliste s’est avéré négatif.

Mardi : Un Toulousain, qui n’a pas manqué de noter la flambée du prix de l’essence, a trouvé le moyen de  faire le plein sans avoir à débourser un seul euro. En effet, mardi, il a siphonné des engins de chantier. Il a été surpris à la cité administrative par des policiers en civil. Il avait réussi à récolter 40 litres d’essence.

Nadia Hamdani

 

Sources: Direct Matin, la Dépêche

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici