Accueil Dossiers Brèves Alerte pollution. Toulouse victime de particules en suspension

Alerte pollution. Toulouse victime de particules en suspension

Sur la zone Toulouse Agglo, l’ORAMIP enregistre depuis 08:00 heures, une forte concentration de particules en suspension (PM10) dans l’air ambiant (51,7 µg/m3).

Sur la zone de l’agglomération de Toulouse, l’ORAMIP a enregistré une concentration en particules en suspension (PM10) supérieure à 50 microgrammes par mètre cube (µg/m3). Les concentrations moyennes mesurées s’élèvent, ce jour 51,7 µg/m3. Conformément à l’arrêté préfectoral du 12 octobre 2012, le préfet de Haute-Garonne met en œuvre la procédure d’information et de recommandation du public.

Description du phenomene

La cause principale de cette pollution est l’accumulation des particules en suspension du fait d’une atmosphère très stable et d’un vent faible. Ces particules peuvent être émises par le trafic routier, les dispositifs de chauffage, les industries, ou peuvent être d’origine naturelle.

Evolution

Une élévation des concentrations au cours de la nuit a maintenu des niveaux importants de particules en suspension dans l’air sur les dernières 24 heures. Les conditions météorologiques maussades n’ont pas permis de disperser cette nappe de pollution. Cet épisode de pollution devrait se maintenir toute la journée du 27/02/2013. Pour le moment, son évolution n’est donc pas favorable.

Résultats actualisés disponibles sur www.oramip.org

La rédactionhttps://www.toulouseinfos.fr
Pierre-Jean Gonzalez, rédacteur en chef de toulouseinfos.fr a collaboré avec de nombreux médias avant de prendre la direction du site toulousain, qui existe depuis 10 ans.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici