Accueil Dossiers Brèves Moudenc : « Les retraités ne sont pas une variable d’ajustement budgétaire »

Moudenc : « Les retraités ne sont pas une variable d’ajustement budgétaire »

Jean-Luc Moudenc, député de Haute-GaronneLes retraites en France sont généralement payées mensuellement, communément le 9ème jour de chaque mois, au titre du montant qui est dû pour le mois précédent. « Si le 9ème jour du mois se situe un samedi, un dimanche ou un jour férié, elles peuvent être alors payées le 10ème ou le 11ème jour du mois » dénonce Jean-Luc Moudenc, député de Haute-Garonne.

 

Pour ce dernier,  « il convient, et d’autant plus en période de crise, que les retraités perçoivent leur retraite en fin de mois ou en  tout début de mois suivant, et non avec un décalage moyen de 9 jours. Il s’avère, en effet,  que le paiement des pensions de retraite le dernier jour du mois ou le premier jour du mois suivant, serait logique, légitime et faciliterait la gestion des finances de tous les retraités notamment sur le plan du paiement de leurs loyers (qui intervient généralement le 1er ou le second jour du mois), des prélèvements bancaires, des virements automatiques, des débits de carte bancaires, etc. »

Pour l’ancien maire de Toulouse, « les quinze millions de retraités qui perçoivent 280 milliards d’euros annuels n’ont pas vocation à être utilisés comme instrument d’ajustement budgétaire après une vie de labeur ».

Jean-Luc Moudenc qui a saisi le Gouvernement, notamment par le biais d’une question écrite, lui demande de prendre « urgemment les mesures visant à ramener le paiement mensuel des retraites, comme les salaires, à la fin de chaque mois ou au tout début du mois suivant ».

La rédactionhttps://www.toulouseinfos.fr
Pierre-Jean Gonzalez, rédacteur en chef de toulouseinfos.fr a collaboré avec de nombreux médias avant de prendre la direction du site toulousain, qui existe depuis 10 ans.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici