Accueil Dossiers Brèves Budget de Toulouse Metropole : Moudenc prédit une augmentation des impôts

Budget de Toulouse Metropole : Moudenc prédit une augmentation des impôts

Moudenc prédit une augmentation des impôts Le débat d’orientation budgétaire qui a eu lieu jeudi matin à la Communauté Urbaine de Toulouse Métropole confirme « nos inquiétudes sur la dégradation des finances de la Collectivité » explique l’ancien maire de Toulouse dans un communiqué. Il dresse les points faibles de ce budget.

 

1) Les dotations de l’Etat baissent comme jamais.

Dès 2013, la Communauté et les communes membres verront leurs dotations baisser de 9 millions d’euros. Jusqu’à 2015, cette baisse n’atteindra pas moins de 38 millions d’euros. Du jamais vu ! Où est passée la promesse de François Hollande : « les dotations de l’Etat aux collectivités seront maintenues (engagement n°54) » ?

2) L’épargne chute dangereusement.

La Communauté Urbaine est de moins en moins capable d’auto financer ses investissements par la qualité de sa gestion : 88 M€ en 2011, 52 en 2012, 39 en 2013, 28 en 2014 et 14 en 2015.

3) Les investissements sont affichés à la baisse.

292 M€ étaient annoncés pour 2012 il y a un an mais, en réalité, ils s’élèveront à 230 M€, soit plus de 21 % en moins. Pour 2013, 250 M€ sont inscrits mais il y a lieu de craindre que ce soit un effet d’annonce pré- électoral. Pour 2014, 239 M€ sont annoncés et 226 M€ en 2015.

4) La dette s’envole.

L’emprunt a été contracté à hauteur de 15 M€ en 2010 puis 90 M€ en 2011. En 2012, 78 M€ sont annoncés. Il est aujourd’hui prévu d’y ajouter 100 M€ en 2013, 123 M€ en 2014 et 139 M€ en 2015. Ce qui fait un total de 545 M€ d’emprunt ! Donc, de plus en plus de dette !

5) La fiscalité en hausse en 2013 ?

L’exécutif de la Communauté Urbaine n’a ni confirmé ni démenti la hausse des impôts en 2013. Mais celle-ci est probable si on en juge la croissance attendue du produit fiscal.

6) En conclusion.

L’épargne de la Communauté Urbaine baisse, de même que les aides de l’Etat. En conséquence, les investissements baissent aussi. L’emprunt, lui augmente beaucoup. Dès lors, l’augmentation des impôts apparaît inévitable.

La rédactionhttps://www.toulouseinfos.fr
Pierre-Jean Gonzalez, rédacteur en chef de toulouseinfos.fr a collaboré avec de nombreux médias avant de prendre la direction du site toulousain, qui existe depuis 10 ans.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici