Accueil Dossiers Brèves Toulouse : Les Ecoles de santé de Midi-Pyrénées regroupées à la Cartoucherie

Toulouse : Les Ecoles de santé de Midi-Pyrénées regroupées à la Cartoucherie

Martin Malvy, président de la Région Midi-Pyrénées, Pierre Cohen, maire de Toulouse, Jean-Jacques Romatet, directeur général du CHU de Toulouse et David Jolly, architecte représentant les Ateliers Lion associés, ont présenté aujourd’hui sur le site de la Cartoucherie à Toulouse, le projet architectural du futur pôle des Ecoles de santé de Midi-Pyrénées qui sera livré à l’été 2015.

Martin Malvy a relevé qu’en finançant à parité avec le CHU, sur un terrain offert par la Ville, le regroupement de 12 écoles et instituts, la Région intervenait une fois encore au-delà des compétences que lui a fixées la Loi et donc sans compensations financières. « Nous le faisons car la Loi nous a donné la responsabilité des formations sanitaires et sociales – financement des formations, équipements – mais pas l’immobilier. Or, dans bien des cas, à Toulouse mais ailleurs aussi en région, les bâtiments se sont révélés dans un état de vétusté avancé et certains en état d’insécurité. Fermer des écoles, les laisser dans un certain délabrement ou financer rénovations et reconstructions ? Nous avons été confrontés à ce dilemme. Nous avons choisi.

A ceux qui affirment d’une manière péremptoire que les collectivités « gaspillent », je tiens à donner ce nouvel exemple », a poursuivi le président de la Région Midi-Pyrénées. « Ce campus d’un coût de 36,5 M€ accueillera 2 000 étudiants et bénéficiera à plus de 13 000 salariés du CHU pour leur formation continue. Nous n’étions pas davantage obligés de reconstruire ou restructurer les écoles d’infirmières de Pamiers, d’Albi, de Millau, de Castres-Mazamet, de Cahors et de Tarbes, de créer des antennes à Saint-Gaudens et Figeac. Est-ce du gaspillage de l’avoir fait alors que cela répond à un besoin de santé essentiel de la population et à des métiers d’avenir ? Et ce d’autant plus que les étudiants formés auront certainement à contribuer de plus en plus à l’offre de soins si l’on observe dans un même temps la pénurie médicale à venir et le vieillissement – heureux – de la population. Est-ce du gaspillage d’accorder des bourses à des étudiants qui sans ces aides n’auraient pas accès à ces formations ?

Ce discours sur le gaspillage des collectivités locales est inacceptable ! » a protesté Martin Malvy. « Il est tenu par des Jacobins attardés, qui ignorent totalement ce que font les Départements en matière d’aide sociale, les Communes en matière de police municipale ou d’accueil de la petite enfance, les Régions pour aménager et développer leur territoire et qui ne serait pas fait sans leurs interventions. »

La rédactionhttps://www.toulouseinfos.fr
Pierre-Jean Gonzalez, rédacteur en chef de toulouseinfos.fr a collaboré avec de nombreux médias avant de prendre la direction du site toulousain, qui existe depuis 10 ans.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici