Accueil Dossiers Brèves Toxicomanie. A Toulouse, le débat sur « salles de shoot » refait surface

Toxicomanie. A Toulouse, le débat sur « salles de shoot » refait surface

Dans le quotidien Aujourd’hui en France du 29 août, l’adjoint au maire de Paris et député (PS) Jean-Marie Le Guen demande au gouvernement de donner le feu vert à l’expérimentation des salles de consommation à destination des toxicomanes. Cette déclaration fait écho à la position prise par le Conseil municipal de Toulouse, qui avait adopté un vœu dans ce sens en novembre 2010, à l’initiative des élu(e)s écologistes.

« Face aux problèmes d’ordre sanitaire, social et de tranquillité publique posés par les toxicomanies, les SCMR constituent donc une réponse pragmatique qui pourrait compléter les dispositifs de réduction de risque et s’intégrer dans les réseaux de soins et d’accompagnement existants » soulignent les élus locaux d’EELV qui réaffirment aujourd’hui notre souhait de voir cette expérimentation mise en place, à Toulouse comme dans les autres Villes qui ont manifesté leur intérêt pour le dispositif »

De son coté Christine de Veyrac, député européen de Toulouse, membre suppléant de la commission Santé du Parlement européen estime que « la candidature de Toulouse pour accueillir des “salles de shoot” paraît totalement inopportune. »

Selon elle, « ce projet, s’il se concrétise, développera l’image, négative, d’une ville où l’on choisit de banaliser la consommation de drogues… ce qui risque d’ailleurs, à terme, de favoriser le développement et l’usage de produits stupéfiants. »

« Est-ce cela la ville dans laquelle nous voulons vivre, et que nous souhaitons construire pour les futures générations toulousaines ? » s’interroge l’élue locale au parlement européen.

« La priorité me paraît au contraire devoir se situer dans une politique de prévention et de guérison des addictions, plutôt que de chercher à encadrer une pratique nuisible à la santé » précise Christine de Veyrac qui conclut en soulignant que « l’efficacité des “salles de shoot” n’est absolument pas prouvée, et ne fait nullement l’unanimité dans la communauté scientifique et médicale. »

Enfin de son coté « l’UMP 31 exprime son complet désaccord concernant la proposition de la députée socialiste de Haute-Garonne Catherine Lemorton d’accueillir à Toulouse des salles de shoot. »

D’une manière générale, « on ne peut qu’être dubitatif sur une autorisation donnée officiellement  par les pouvoirs publics de consommer des drogues dures. L’Etat n’a pas à encourager, au contraire, ce type de pratiques. Penser que l’on peut limiter la consommation de drogues tout en légitimant celle-ci relève d’une idéologie libertaire que nous ne partageons pas. »

« Nous demandons donc au Maire de la ville, Pierre Cohen, de se positionner clairement  pour que Toulouse ne candidate pas à l’expérimentation des salles de shoot » conclut l’UMP 31 dans un communiqué.

La rédactionhttps://www.toulouseinfos.fr
Pierre-Jean Gonzalez, rédacteur en chef de toulouseinfos.fr a collaboré avec de nombreux médias avant de prendre la direction du site toulousain, qui existe depuis 10 ans.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici