Accueil Dossiers Brèves Toulouse. Manifestation contre Air France qui transporte des animaux à destination des laboratoires de vivisection

Toulouse. Manifestation contre Air France qui transporte des animaux à destination des laboratoires de vivisection

Ce samedi 30 juin, des militants de la défense animale se rejoindront à 15h à l’aéroport de Toulouse Blagnac devant les guichets d’Air France et s’enchaîneront afin de montrer leur colère face au refus de la compagnie aérienne de cesser le transport d’animaux à destination des laboratoires de vivisection malgré de nombreux courriers, pétitions et manifestations devant différentes agences à travers le monde, et tracteront afin d’informer les clients sur ces voyageurs que personne ne voit. 

Air France transporte pour ces laboratoires des singes, des chiens, des chats, des rongeurs… Ceci est totalement inacceptable car aucune espèce animale n’est le modèle biologique d’une autre, ces tests ne sont donc pas fiables. De plus en plus de scientifiques condamnent la vivisection, y préférant des méthodes alternatives telles que la pharmacogénomique (qui a pour objet l’étude des effets des médicaments sur le génome humain, en utilisant des lignées de cellules humaines en culture) ainsi que la pharmacocinétique (qui elle étudie le métabolisme du médicament, simulé par la modélisation mathématique).

La vivisection donne donc de faux espoirs aux malades, fait courir de graves risques aux patients en raison d’effet secondaire inattendu, et cause la mort milliers d’animaux chaque année (12,1 millions en 2010 pour les 27 pays de l’Union Européenne).

Mais tous ne servent pas à tester des médicaments, une partie d’entre eux est utilisée pour tester des produits cosmétiques ou ménagers. Ces tests ne sont pas plus fiables ou utiles que pour les médicaments, et il apparaît de plus en plus de marques qui ne testent pas (ou plus) sur les animaux.

La rédactionhttps://www.toulouseinfos.fr
Pierre-Jean Gonzalez, rédacteur en chef de toulouseinfos.fr a collaboré avec de nombreux médias avant de prendre la direction du site toulousain, qui existe depuis 10 ans.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici