Accueil Dossiers Brèves François Chollet dénonce « le parcours du combattant des automobilistes toulousains »

François Chollet dénonce « le parcours du combattant des automobilistes toulousains »

« Passer librement de la rive droite vers la rive gauche de la Garonne, et inversement, a, depuis toujours, été l’une des préoccupations des Toulousains. Aujourd’hui, hélas, le blocage du Pont Saint-Michel par les travaux de la ligne G du tramway vient s’ajouter à la surcharge du périphérique et au phasage chaotique de l’ensemble des travaux du centre-ville », explique François Chollet, président de Toulouse Métropôle.

La ville n’offre aucune alternative réelle pour les automobilistes. Les transports en communs subissent les mêmes contraintes. « Les trajets domicile-travail deviennent interminables. Aucune perspective d’amélioration n’est perceptible à court terme. »

« Au final, les Toulousains sont sacrifiés sur l’autel de la réduction délibérée de la place de la voiture dans notre Ville. Ils ne méritent pas cela. Et, comment, avec un expérience pareille, pourront-ils demain adhérer à toute initiative visant à réguler les déplacements urbains ? Il aurait fallu mieux planifier, mieux phaser les travaux, concevoir un plan de déplacements alternatifs. Bref, anticiper cette pagaille. Cela n’a pas été fait et ce sont les Toulousains qui en pâtissent. »

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici