Accueil Dossiers Brèves Martin Malvy pas contre la réduction du nombre de région si…

Martin Malvy pas contre la réduction du nombre de région si…

Manuel VallsA l’occasion du discours de politique générale de Manuel Valls à l’Assemblée nationale, le nouveau premier ministre a lancé l’acte III de la décentralisation. L’ancien ministre de l’Intérieur a notamment annoncé la réduction du nombre de région. Une annonce que Martin Malvy, président du Conseil régional de Midi-Pyrénées, soutien, à certaines conditions.

 

Suppression des conseils départementaux à l’horizon 2021, réduction de moitié du nombre de régions françaises d’ici au 1er janvier 2017 et la suppression de la clause de compétence générale afin que les compétences des régions et des départements soient spécifiques et exclusives, telles sont les annonces faites par Manuel Valls, hier, à l’Assemblée nationale.

« Le problème est bien-sûr davantage celui du rôle et des moyens des Régions que celui de leur nombre ou de leur superficie. Aucune frontière administrative ne doit être considérée comme étant gravée dans le marbre. Si la condition de Régions fortes – à l’instar de ce qu’elles sont dans certains pays d’Europe – c’est la réduction de leur nombre, alors l’intérêt du pays ce sera effectivement le redécoupage territorial », a réagi Martin Malvy, président du Conseil régional de Midi-Pyrénées

Guillaume Truilhé

La rédactionhttps://www.toulouseinfos.fr
Pierre-Jean Gonzalez, rédacteur en chef de toulouseinfos.fr a collaboré avec de nombreux médias avant de prendre la direction du site toulousain, qui existe depuis 10 ans.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici