Municipales 2014 : Les occitans de Bastir retournent leur veste

📁 Brèves 🕔13 janvier 2014

Préserver l'occitan, oui, le parler, nonAprès avoir rejoint la liste « Toulouse Vert Demain » fin décembre, les occitans de Bastir ont annoncé en fin de semaine dernière se ranger derrière Pierre Cohen. Un retournement de veste en contrepartie…d’un poste.

 

« Bastir! Tolosa 2014 fera campagne pour les municipales à Toulouse avec Europe Écologie Les Verts et le Parti Pirate Midi-Pyrénées dans la liste ‘Toulouse Vert Demain’ menée par Antoine Maurice et Michèle Bleuse ». Cette annonce, tirée d’un communiqué de presse envoyé par le parti le 24 décembre dernier, vient d’être balayée par le parti pour une place en position éligible. En effet, alors que les Verts proposaient 6 places pour les occitanistes (à parité homme-femme) en position inéligibles, les occitans ont cédé aux sirènes du pouvoir en acceptant une place éligible sur la liste Cohen. Pour Rappel, voici les propos que tenait en décembre la désormais candidate PS Lidwine Kempf : « La liste Toulouse Vert Demain rassemble nos envies de promouvoir autant la biodiversité en ville que la diversité culturelle au sein des quartiers de Toulouse/Tolosa. C’est la construction d’un nouveau vivre ensemble que Bastir! Partit Occitan souhaite partager avec les citoyens ».

 

Une bonne prise pour Pierre Cohen

Après une ultime tentative, pendant les fêtes de noël, de rallier les Verts derrière lui dès le premier tour, Pierre Cohen peut se targuer d’avoir affaibli la liste ‘Toulouse Vert Demain’. « C’est la reconnaissance des actions conduites au cours des six dernières années pour conforter la culture occitane, élément fort de l’identité toulousaine dans laquelle se reconnaissent tant de Toulousains, quelles que soient leurs origines », explique-t-il. « Comme eux, nous considérons que la défense de l’économie locale, la solidarité intergénérationnelle, le respect de l’environnement et la gestion cohérente et durable de l’espace doivent constituer des axes prioritaires de l’action publique », termine le maire socialiste.

Guillaume Truilhé


1 Commentaire

  1. 🕔 12:27, 13.janvier 2014

    Lafontan

    Gagner un poste élégible pour faire avancer l’Occitanie ce n’est pas retourner sa veste c’est avancer avec ceux qui avancent, si EELV avait proposé un poste élégible il n’y aurait pas eu de changement d’alliance.

    reply comment

Ecrire un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *