Un procès sous tension entre Guy Novés et la FFR à Toulouse

📁 Articles, Société, Une 🕔15 février 2019
Un procès sous tension entre Guy Novés et la FFR à Toulouse cdr

Un procès sous tension entre Guy Novés et la FFR à Toulouse
cdr

Le procès entre Guy Novès et de la Fédération Française de Rugby s’est déroulé ce jeudi après-midi devant la cour des Prud’hommes de Toulouse. Devant de nombreux journalistes et des proches du Toulousain, les avocats des deux parties ont plaidé ardemment la cause de leur camp.

 

 

 

 

Le défenseur de la FFR a eu la dent dure envers l’ancien coach des rouge et Noir et a évoqué un « préjudice d’orgueil démesuré » et des heures « heures supplémentaires canapé » quand l’ex-sélectionneur regardait des matchs de rugby à la télévision.

 

De son côté Guy Novés a expliqué que ses attaques étaient « des mensonges difficiles à encaisser ». Le Toulousain a expliqué aussi « toujours attendre » un audit de la FFR qui lui « serait défavorable ». Hier, devant les Prud’homme, la FFR n’a pas produit de documents dans ce sens.

 

L’avocat de Guy Novés, Me Nougarolis a déploré de la part de la partie adverse une plaidoirie « vexatoire contre un homme » plutôt que sur son travail. Plus loin, le défenseur de Guy Novés a affirmé que les demandes de son client étaient conformes à l’ensemble des taches que l’on avait fixé au Toulousain, que ce soit à son domicile ou ailleurs pour le compte de l’équipe de France.

 

Guy Novés et son avocat demandent au total 2,9 millions pour « licenciement abusif ». Le Verdict sera rendu par le tribunal des Prud’hommes de Toulouse le 8 avril 2019.

 

 

 

Pierre-Jean Gonzalez




Pas de commentaire

Pas de commentaires pour le moment

Soyez le premier à écrire un commentaire.

Ecrire un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *