Accueil Articles Sport Reprise catastrophe pour Toulouse à Valenciennes

Reprise catastrophe pour Toulouse à Valenciennes

Alain CasanovaPour son premier match de la saison, le TFC s’incline lourdement à Valenciennes ( 3-0). Une décision incompréhensible de l’arbitre Stéphane Jochem a perturbé des violets réduits à 10 dès la 35ème minute.

 

Coach Cazanova n’aura pas pu longtemps tester l’efficacité de son système en 3-5-2 entrevu depuis le mois de Mai dernier. A la 35′, Yago, auteur d’une faute contestable sur Pujol dans la surface aurait dû recevoir le carton rouge que l’arbitre M Jochem avait décidé de sortir, pourtant il n’en fut rien et c’est Spajic loin de l’action qui écopait de la sanction. Incompréhension dans le camp toulousain mais aussi entre le directeur de champ et ses assesseurs bien peu inspirés sur le coup. Il semble que M Jochem n’était pas sur du joueur à réprimander, dans ce cas et comme le règlement lui autorise, il aurait pu convoquer le capitaine toulousain et lui demander de lui indiquer le vrai fautif. Jusqu’alors, les deux équipes se contrôlaient mutuellement mais Mikelson ne se faisait pas prier et transformait le pénalty. Dans la foulé, Alain Cazanova sortait Ben Basat et faisait rentrer M’Bengue pour renforcer le secteur défensif. Une décision logique mais qui allait s’avérer inefficace. A l’entame de la deuxième période Saez profitait de l’apathie toulousaine pour tromper Ahamada suite à un corner nordiste. Même maux, même constat, Pujol suite à un déboulé sur la gauche de  Bahebeck coupait au premier poteau et enfonçait totalement le bateau ivre toulousain .

 

Allo Rabiot

Comme tout club formateur, le TFC vend  peu à peu les joyaux de la couronne, les départs de Sissoko, de Tabanou et de Capoue étaient en fait programmés depuis le début de la saison dernière. Pourtant, on ne voit pas vraiment de plan B pour pallier à ces transferts. Hermach et Rabiot prêtés au TFC l’année dernière avaient le profil pour servir le nouveau système de jeu du TFC. Contre Valenciennes, au-delà du coup du sort arbitral, on n’a pas senti les violets combatifs et prêts techniquement pour affronter cette ligue 1 de plus en plus étoffée. A l’image d’Osacar Trejo, sa recrue argentine, le TFC a semblé manqué de rythme et de repères. De son coté, Spajic, international serbe des moins de 19 ans et fraichement champion d’Europe face à la France et face à Rabiot avait sans doute  rêvé mieux comme début…bienvenue en ligue 1.

 

Article de Pierre Jean Gonzalez

La rédactionhttps://www.toulouseinfos.fr
Pierre-Jean Gonzalez, rédacteur en chef de toulouseinfos.fr a collaboré avec de nombreux médias avant de prendre la direction du site toulousain, qui existe depuis 10 ans.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici