Accueil Articles Société Toulouse. Un cambrioleur porté disparu dans la Garonne

Toulouse. Un cambrioleur porté disparu dans la Garonne

Toulouse. Un cambrioleur porté disparu dans la Garonne cdr
Toulouse. Un cambrioleur porté disparu dans la Garonne
cdr

Dimanche à la tombée de la nuit, les recherches restaient toujours vaines après la disparition d’un homme dans la Garonne. Tôt dans la journée, 2 individus se sont jetés à l’eau après avoir cambriolé une boutique de Muret.

Les recherches restaient vaines en début de soirée ce dimanche pour retrouver l’homme qui a plongé dans le fleuve plus tôt dans la journée.

Les sapeurs-pompiers plongeurs ont passé la journée à sonder les abords et le fond de la Garonne à la recherche du moindre indice. C’est là que la nuit précédente un homme s’est jeté dans l’eau glaciale, à hauteur de la passerelle de la Poudrerie, dans le quartier d’Empalot.

Un vol à Muret

L’histoire a débuté très tôt dans la journée du dimanche 3 novembre. Sur les coups de 3h30, 3 individus s’affairent à cambrioler un magasin de Muret, au sud de Toulouse. Après avoir cassé la vitrine de la boutique SFR et dérobé des objets à l’intérieur, les 3 hommes sont surpris par un passant partant travailler.

Ce dernier contacte alors immédiatement le 17, et fournit une description précise du véhicule des fuyards : une berline allemande de grosse cylindrée.

Une voiture de gendarmerie patrouillant dans le secteur croise un véhicule correspondant à la description, et se met alors à sa poursuite. La berline remonte en direction de Toulouse à vive allure. En arrivant sur le périphérique, un second équipage de gendarmerie le prend en chasse, rapporte la dépêche du Midi.

Cerné, le conducteur décide de quitter le périphérique. S’en suit une course-poursuite jusqu’au quartier d’Empalot, où le conducteur décide d’abandonner le véhicule. L’un des occupants décide de poursuivre à pied, et sera interpellé quelques minutes plus tard sur les berges.

Les 2 autres choisissent la voie fluviale pour s’échapper, et plongent dans la Garonne en direction du Stadium. Le premier sera sauvé de la noyade in extremis par les forces de l’ordre. Âgé de 26 ans, il a été placé en garde à vue.

Depuis ce dimanche matin, le dernier fuyard n’a plus donné signe de vie. Est-il sorti de l’eau un peu plus loin dans la discrétion la plus totale, ou alors a-t-il pris des risques inconsidérés ? Une question qui reste pour le moment en suspens.

Les gendarmes et les pompiers poursuivent leurs investigations. Pour le moment, aucune hypothèse n’est exclue par les enquêteurs de la brigade de recherches de la compagnie de Muret.

 

Raphaël Crabos

La rédactionhttps://www.toulouseinfos.fr
Pierre-Jean Gonzalez, rédacteur en chef de toulouseinfos.fr a collaboré avec de nombreux médias avant de prendre la direction du site toulousain, qui existe depuis 10 ans.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici