Accueil Articles Société Toulouse. Le jeune rugbyman anglais Archie Bruce est mort par asphyxie

Toulouse. Le jeune rugbyman anglais Archie Bruce est mort par asphyxie

Toulouse. Le jeune rugbyman anglais Archie Bruce est mort par asphyxie cBatley Archie Bruce Twitter copie/cdr
Toulouse. Le jeune rugbyman anglais Archie Bruce est mort par asphyxie
cBatley Archie Bruce Twitter copie/cdr

Le jeune rugbyman anglais retrouvé sans vie dans sa chambre d’hôtel dimanche matin à Toulouse est mort par asphyxie. L’autopsie pratiquée ce mardi écarte toute piste criminelle.

Le demi de mêlée de 20 ans du club des Batley Bulldogs avait joué le samedi face au Toulouse Olympique XIII son premier match en tant que pro. Suite à cette première, il avait participé à une « troisième mi-temps » dans le centre de la Ville rose avec des coéquipiers.

Des analyses complémentaires en cours

Même si on attend des analyses toxicologiques complémentaires, la piste criminelle est écartée dans cette affaire précise le parquet de Toulouse. Il reste donc plusieurs hypothèses comme celle d’une commotion fatale mais cela paraît assez peu probable car aucun des 2 camps n’a noté de chocs violents à son encontre. Les clubs avaient d’ailleurs précisé rapidement dés dimanche qu’Archie Bruce n’avait été victime d’aucun choc suspect.
En cas de traumatisme, une hémorragie aurait laissé des traces.

Une éventuelle pathologie non décelée n’est pas à exclure tout comme un coma éthylique qui aurait mal tourné suite à un excès d’alcool. Dans ce cas, le rugbyman aurait pu s’étouffer par asphyxie, ce qui peut arriver quand la victime trop inconsciente ne se rend pas compte qu’elle s’empêche de respirer.

Sur son site internet, le club de Batley précise qu’un fonds de bienfaisance a été ouvert par sa fédération, la RFL qui a créé une page « Just Giving Page » destinée à laisser un héritage durable au nom d’Archie Bruce, décédé à l’âge de 20 ans.

 

Pierre-Jean Gonzalez

La rédactionhttps://www.toulouseinfos.fr
Pierre-Jean Gonzalez, rédacteur en chef de toulouseinfos.fr a collaboré avec de nombreux médias avant de prendre la direction du site toulousain, qui existe depuis 10 ans.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici