Accueil Articles Société Un train qui transportait des blindés du régiment de Castelsarrasin pour le 14 juillet abandonné

Un train qui transportait des blindés du régiment de Castelsarrasin pour le 14 juillet abandonné

Un train qui transportait des blindés du régiment de Castelsarrasin pour le 14 juillet abandonné Illustration Gare Toulouse Infos
Un train qui transportait des blindés du régiment de Castelsarrasin pour le 14 juillet abandonné
Illustration Gare Toulouse Infos

Jeudi soir, un train de fret transportant des véhicules militaires du 31e régiment du génie de Castelsarrasin a été abandonné en gare de Libourne. Son conducteur estimait avoir terminé sa journée.

C’est une drôle de vision qu’ont du observer les voyageurs jeudi soir à la gare de Libourne. Un train transportant des blindés et des véhicules tout-terrain à quatre roues motrices de l’armée, s’est tout simplement arrêté sur le quai, et est resté à l’abandon sur la voie numéro 5 pendant quelques heures.

Les engins militaires appartenaient au 31e régiment du génie de Castelsarrasin, qui transportait ses véhicules afin de participer au défilé motorisé du 14 juillet sur les Champs Elysées.

Temps de travail dépassé

Pour justifier cet incident, le chauffeur évoque un retard à Vayres lors d’un chargement. Il aurait alors estimé avoir terminé sa journée et dépassé son temps de travail. Il s’est donc tout simplement arrêté à la gare de Libourne, puis est rentré chez lui. Cet arrêt n’était pas prévu. Le train de fret militaire devait passer la nuit, bien gardé, à la gare de triage d’Hourcade à Bègles, avant de reprendre sa route le lendemain pour la région parisienne.

La SNCF prévient rapidement les gendarmes de la présence de ce convoi plutôt…inhabituel. Aucun n’incident n’a été enregistré, la société affrétant les blindés ayant sans doute acheté un sillon, permettant un droit de passage sur une voie. Aucun autre train ne pouvait donc ses trouver sur la même voie.

Ce n’est que 4 heures plus tard qu’un second conducteur a été appelé afin de terminer le voyage et d’amener le train sur son lieu de parcage, à une quarantaine de kilomètres de là.

 

 

Raphaël Crabos

La rédactionhttps://www.toulouseinfos.fr
Pierre-Jean Gonzalez, rédacteur en chef de toulouseinfos.fr a collaboré avec de nombreux médias avant de prendre la direction du site toulousain, qui existe depuis 10 ans.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici