Accueil Articles Société Les Chef Logis lancent leur concours de cuisine

Les Chef Logis lancent leur concours de cuisine

Anthony Novez, Valérie Mechitoua et Philippe Géraud, pour la Haute-Garonne, se sont inclinés face au Lot en finale du concours du Chef Logis. Hier matin, le CFA de cuisine de Blagnac a accueilli la première édition du concours régional culinaire Chefs Logis. Sept équipes se sont affrontées pendant plus de trois heures sur une recette de leur choix à base de canard gras.


Ce concours amical est organisé à l’initiative de l’Union Régionale des Logis Midi-Pyrénées afin de promouvoir la richesse de son offre restauration et de valoriser les métiers de la filière Cuisine. Hier, sept amateurs de cuisine venus des quatre coins de la région ont pris part à cette première finale de « Chefs Logis ». « Ils sont heureux d’être là et chacun le prend très à cœur », souligne Audrey Fievet, animatrice Logis du Gers et de la région.

Le principe du concours est simple, chacune des équipes en lice doit imaginer et réaliser une recette à base de canard gras du Sud-ouest. Elle est ensuite évaluée par un jury de connaisseurs. La notation se fait sur quatre critères : le goût, la mise en valeur du canard, l’originalité et la présentation de l’assiette. Chaque candidat est conseillé par un Chef Logis et assisté par un élève apprenti Cuisine du CFA de Blagnac. Les candidats débutent en décalé, les premier ont commencé à 9h, puis un groupe débute toutes les dix minutes.

 

Philippe Géraud et Valérie Mechitoua, l’équipe de la Haute-Garonne

Le tirage au sort en a décidé ainsi, l’équipe de Haute-Garonne a débuté la compétition en dernier. De quoi ajouter un peu de tension face à l’agitation des autres candidats déjà affairés. Les premiers instants passés, le calme reprend ses droits et chacun sait exactement ce qu’il a à faire. Philippe Géraud, le Chef Logis de l’équipe explique que « Valérie Mechitoua s’entraîne depuis le mois de septembre pour avoir des automatismes. » L’entraînement, ne suffit pas car « Anthony Novez, apprenti, a rejoint l’équipe ce matin, après le tirage au sort effectué par le CFA et il est difficile de trouver une complémentarité immédiate avec quelqu’un que l’on ne connaît pas », déclare la cuisinière. En revanche, le problème ne s’est pas posé entre Philippe et Valérie, qui se connaissaient déjà auparavant.  « Je suis passionnée de cuisine et je voulais voir si je pouvais tout faire comme un vrai cuistot », ajoute Valérie Mechitoua.

Après délibérations, c’est l’équipe du Lot qui l’a emporté, suivie de celles du Gers et du Tarn-et-Garonne.

 

 

Marion Pires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici