Accueil Articles Société Les sans abris de Purpan toujours dans l'attente

Les sans abris de Purpan toujours dans l’attente

camp des sdf de purpanCela fait maintenant 7 mois que les sans abris du pont du Catalan vivent à Purpan sur un terrain concédé par la mairie. Une situation temporaire qui commence à s’éterniser au grand dam des SDF, qui souhaitent un vrai relogement.


Les sans abris de Purpan commencent à trouver le temps long. Depuis qu’ils ont quitté le pont des catalans, il y a 7 mois, la situation stagne. Le terrain accordé par la mairie a tout de même été aménagé d’un mobil’homme, de douches et de toilettes. Mais les conditions de vie restent misérables. « En pleine après-midi, il fait au moins 40 degrés dans l’algéco, et il n’y a pas un coin d’ombre sur le terrain » se plaint Cyndie, une des sans abris du camp.

Ce terrain était censé être une situation provisoire, en attendant un logement pérenne. En outre, les vacances d’été n’ont pas arrangé les choses : « on avait prévu une réunion avec la mairie mais elle a été annulée à cause des congés ».

 

Mais les sans abris restent déterminés. Samedi dernier, ils ont participé au mouvement « Une urgence, un toit » lancé par les enfants de Don Quichotte. L’association est depuis le début de l’affaire, leur principal soutien. « Les Don Quichotte nous aident surtout pour faire les démarches administratives, et nous emmènent parfois à manger » explique Cyndie.   Le GPS (groupement pour la solidarité) leur apporte également de la nourriture « et la boulangerie d’en face nous emmène les invendus » rajoute un des SDF. Autant de soutien précieux pour les sans-abris.

Prochaine étape : une réunion est prévue dans les jours qui viennent avec Claire Combarieu, responsable de la lutte contre les exclusions à la mairie de Toulouse. « Mais cette fois ci, elle aura lieu sur le campement, comme ça ils verront comment on vit ».

 

 

Coralie Bombail

La rédactionhttps://www.toulouseinfos.fr
Pierre-Jean Gonzalez, rédacteur en chef de toulouseinfos.fr a collaboré avec de nombreux médias avant de prendre la direction du site toulousain, qui existe depuis 10 ans.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici