Accueil Articles Santé Dépistage du cancer du sein : « Parlez-en aux femmes que vous aimez »

Dépistage du cancer du sein : « Parlez-en aux femmes que vous aimez »

Affiche de la campagne Octobre rose 2012. Photo / Crédit cancerdusein.org« Parlez-en aux femmes que vous aimez », un slogan touchant qui a de quoi motiver. Si le dépistage du cancer du sein reste constant, le mois d’octobre fait depuis 2004 l’objet d’une prévention soutenue. Pour la troisième année consécutive, le groupe Doc31 organise une campagne de mobilisation et d’information visant à faire progresser la participation au dispositif national.

 

« Un mois qui met en lumière quelque chose qui existe toute l’année » insiste le docteur Artus Albessard, président de DOC31. Car le dépistage organisé du cancer du sein, faut-il le rappeler, existe bel et bien du 1er janvier au 31 décembre. Faire baisser la mortalité et maximiser le taux de participation en sont les objectifs principaux. Chaque femme âgée de 50 à 74 ans peut bénéficier gratuitement d’un dépistage régulier par la méthode de la mammographie. Il permet ainsi de repérer à l’avance les premiers signaux, et par ce biais, d’alléger d’éventuels traitements thérapeutiques. « C’est quand tout va bien cliniquement qu’il faut intervenir. Plus le cancer est décelé tôt, plus l’espérance de vie est grande. La prévention n’est pas vraiment dans la culture française. La difficulté est de la faire rentrer dans les foyers » analyse Artus Albessard. L’an dernier, près de 2,5 millions de femmes françaises comprises dans la tranche d’âge ont profité du dispositif. Soit, hélas, à peine plus d’une sur deux. « Le cancer du sein est aujourd’hui assez connu en France. Les campagnes d’information commencent à porter leurs fruits. Mais le mot « cancer » fait toujours extrêmement peur » constate le président de Doc31.

 

162 000 femmes concernées en Haute-Garonne

En 2011, le taux de participation des femmes en Haute-Garonne atteignait 39% sur un total de 162 000 personnes. A cette occasion, 160 cancers ont été dépistés. Un pourcentage que Doc31 s’efforce de faire grimper par de multiples actions. Le groupement d’intérêt public met notamment à disposition une relecture des mammographies par un radiologue. La mission de sensibilisation est elle aussi prépondérante. Via l’envoi d’une lettre personnalisée, la structure toulousaine invite chaque femme remplissant les critères d’âge. En cas de non-réponse, une relance est effectuée. « De nombreux partenaires soutiennent notre campagne. Les hôpitaux de Toulouse, les mutualités et beaucoup d’autres structures relaient les informations » précise le docteur Albessard. Doc31 place également l’activité physique régulière au cœur de son action préventive. La Haute-Garonne est à ce titre la seule région de France à mettre en place des balades à pied, en vélo ou en roller en complément des services de dépistage. Toutes les informations nécessaires sont disponibles sur le site www.doc31.fr. Pour contacter le groupe: 05 34 41 91 31 ou doc31@doc31.com .

 

Christophe Guerra

1 COMMENTAIRE

  1. Bonjour,

    Je suis étudiante en Psychologie et dans le cadre de mon mémoire de Master 1 je m’intéresse à la Qualité de Vie chez les femmes atteintes du cancer du sein.
    Mon questionnaire ne vous prendra qu’une quinzaine de minutes, celui-ci est anonyme et confidentiel.

    Je reste disponible pour toutes vos questions.

    Merci.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici