Accueil Articles Politique José Bové : « L'Europe peut être la réponse aux crises »

José Bové : « L’Europe peut être la réponse aux crises »

José Bové (à gauche) était vendredi à Toulouse pour soutenir Antoine Maurice (à droite). Député européen depuis 2009, José Bové est candidat à sa propre succession dans l’Eurorégion Sud-Ouest. La tête de liste Europe Ecologie donne sa vision de l’Europe et revient sur les enjeux de ce scrutin. Entretien.

 

Toulouse Infos : À quoi sert l’Europe ?

José Bové : La question n’est pas de savoir à quoi sert l’Europe. Elle existe et elle est incontournable. Elle est le symbole de la paix après trois guerres civiles sur le continent européen. L’Europe est la réponse qui a été faite à l’ensemble de ces conflits entre les pays. Comme le rappelait François Mitterrand dans sa dernière intervention devant le Parlement européen en 1995, le nationalisme c’est la guerre et l’Europe c’est la réponse à la guerre. C’est aussi la défense d’un certain nombre de valeurs dont la démocratie et la solidarité sont les mots principaux.

T.I : À quoi ça sert de voter aux Européennes ?

J.B : C’est très important car la politique européenne dépend du choix des citoyens et du choix des Etats. L’élection européenne est le moment de définir les politiques. Est-ce qu’on veut une logique de solidarité ? Est-ce que l’on veut des accords de libre échange qui peuvent détruire l’exclusivité des modes de production locaux ou est-ce qu’on veut la standardisation ? C’est le vote au Parlement européen qui permet de choisir les députés qui pourront défendre telle ou telle position. Voter, c’est faire vivre la démocratie en Europe.

TI : Quel genre d’Europe voulez-vous ?

J.B : Moi, je me bats pour continuer le processus de démocratie européenne qui va vers une Europe fédérale que l’on pourrait appeler les Etats-Unis d’Europe. En même temps, je suis pour une Europe qui s’organise autour de choix de solidarité entre les 500 millions d’habitants de ce territoire mais aussi pour qu’elle devienne un exemple de lutte, comme par exemple le réchauffement climatique. Aujourd’hui, elle peut être la réponse aux crises, qu’elles soient financières, économiques, sociales ou environnementales.

 

Propos recueillis par Charles Monnet

La rédactionhttps://www.toulouseinfos.fr
Pierre-Jean Gonzalez, rédacteur en chef de toulouseinfos.fr a collaboré avec de nombreux médias avant de prendre la direction du site toulousain, qui existe depuis 10 ans.

2 Commentaires

  1. Si l’Europe, telle qu’elle a été conçue – Europe du Capital – était une solution aux crises ça se saurait depuis longtemps. En fait cette Europe amplifie les crises et les aggrave… il suffit de voir les conséquences de la crise de 2008 en Europe.

    Cela dit c’est vrai qu’être parlementaire européen représente pas mal d’avantages personnels… tous les candidats ne le disent pas mais y pensent fortement.

  2. Mon cher Patrick, vous devriez dire que les écologistes ont, plus que tout autre parti, davantage besoin d’assurer leurs arrières (entendez: les émoluments qui vont avec une élection au parlement européen) au vu de ce que leur coûte au quotidien leur panier…bio.

    Être écolo de nos jours, est un luxe qui n’est pas à la porté de la première ménagère de 50 ans venue.

    Alors : “Vive Bové, et ses succédanés” (non, je n’ai pas nommé Antoine Maurice!)

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici