Accueil Articles Economie Occitanie. L’activité économique en baisse de 33% pendant le confinement

Occitanie. L’activité économique en baisse de 33% pendant le confinement

Occitanie. L’activité économique en baisse de 33% pendant le confinement Illustration cdr
Occitanie. L’activité économique en baisse de 33% pendant le confinement
Illustration cdr

L’INSEE Occitanie a dévoilé les impacts économiques de la crise sanitaire en Occitanie. Au 7 mai 2020, la région connaîtrait une baisse de son activité économique de 33 % pendant le confinement.

Conséquence directe de la crise sanitaire actuelle : l’économie. Selon l’INSEE Occitanie, l’activité économique baisserait de 33 % dans la région pendant le confinement par rapport à une situation normale, au même titre que l’ensemble de la France métropolitaine.

Ce déclin sous-entend des disparités au sein de la région. La Haute-Garonne serait ainsi le département le plus impacté de l’Occitanie avec une baisse de son activité économique de 37 %. Cela peut en partie s’expliquer par la crise que subit Airbus de plein fouet. Les autres départements à l’instar du Gers et de la Lozère semblent être plus épargnés. Enfin l’Hérault se positionne dans la moyenne nationale.

Le secteur de l’emploi fortement impacté

57 % des emplois (salariés ou non salariés) de l’Occitanie appartiennent à des secteurs d’activité très fortement ou fortement impactés par la crise sanitaire. C’est un taux plus faible que celui de la France (59 %). Cela concerne 67 % des emplois indépendants et 55 % des emplois salariés. Sans surprise les secteurs de la restauration, l’hébergement, le commerce non alimentaire ou la construction sont les plus impactés. Leur activité serait réduite de plus de deux tiers par rapport à une période normale.

Sont très impactés également (réduite à un tiers) les activités scientifiques et les services administratifs, le transport et l’entreposage ainsi que la plupart des secteurs industriels.

57 % des salariés du privé sont en activité partielle en Occitanie. D’après le ministère du Travail, au 28 avril, 106 600 demandes d’activité partielle pour cause de Coronavirus ont été déposées dans la région. Les déclarations d’embauche en intérim au premier trimestre 2020 sont en baisse de 7,7 % en Occitanie et de 8 % sur la France. Il s’agit de la plus forte baisse trimestrielle depuis 2000.

Les indicateurs de consommation en baisse

Cette baisse de l’activité économique se reflète directement dans les consommations d’électricité et de gaz. La consommation journalière moyenne de l’électricité est en baisse de 21 % durant les 6 premières semaines du confinement par rapport aux deux semaines qui ont précédé. Pour le gaz industriel c’est une consommation moyenne qui baisse de 29 % durant les deux premières semaines de confinement par rapport aux deux précédentes.

L’Insee Occitanie constate également une forte baisse des transactions par carte bancaire. Les Français et les Occitans par la même occasion étant confinés, ils consomment moins.

L’INSEE observe une baisse de 59 % en Haute-Garonne et dans l’Hérault où se trouvent les deux métropoles de la région : Toulouse et Montpellier. Leur population a diminué du fait qu’une partie des étudiants soit retournée chez leurs parents et que les touristes d’affaires n’aient pu venir.

Cette baisse est moins conséquente dans le Lot, le Gers, l’Ariège et la Lozère qui ont vu leur population s’accroître à la suite de l’annonce du confinement.

Un point positif : la forte baisse du trafic routier lié au confinement a eu pour conséquence d’améliorer la qualité de l’air dans la métropole toulousaine notamment.

 

Lisa Hervé

La rédactionhttps://www.toulouseinfos.fr
Pierre-Jean Gonzalez, rédacteur en chef de toulouseinfos.fr a collaboré avec de nombreux médias avant de prendre la direction du site toulousain, qui existe depuis 10 ans.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici