Accueil Articles L’Allemagne de l’Est s’affiche à la cinémathèque de Toulouse

L’Allemagne de l’Est s’affiche à la cinémathèque de Toulouse

Affiches cinémathèque  cdr
Affiches cinémathèque
cdr

Programmée jusqu’au 27 mars 2016, dans hall de la cinémathèque de Toulouse, une quarantaine d’affiches de cinéma en provenance d’Allemagne de l’Est sont exposées, offrant aux toulousains une occasion singulière d’admirer, et décrypter, des affiches de films, connus ou méconnus, et dont le langage est directement influencé par leurs écoles nationales de graphisme respectives.

 

Fruit de plusieurs années de préparation, cette exposition a été possible grâce au don, en 2005, à la cinémathèque, de 1600 affiches récupérées après la chute du mur de Berlin par Thomas Hill, un collectionneur allemand.

 

Un long travail de préparation :

C’est au Centre de Conservation de Balma que l’équipe du service iconographie des collections de la cinémathèque a procédé à la collecte, au tri et à la sélection des affiches présentées. Celles-ci ont été réalisées, à partir des années 1960, par des illustrateurs et des graphistes à l’époque réputés, et sont considérées par leur donateur comme « le troisième fonds européen en importance après Berlin et Amsterdam.

 

Pour nous parler de l’originalité de cette collection, Claudia Pellegrini, la documentaliste du service iconographie nous explique : « Ces affiches qui viennent essentiellement d’Allemagne de l’Est, montrent la différence de traitement dans la représentation dont font l’objet les films occidentaux diffusés dans un pays au régime politique fermé. Alors que nous sommes habitués à voir des affiches de films dans lesquelles les éléments du film y sont concentrés pour en faire la promotion, ici, les affiches se composent principalement de dessins et leurs créateurs utilisent davantage des représentations symboliques ou stylisées pour décrire l’atmosphère d’un film. »

 

Ainsi, côtoyant des affiches venues de Russie, de Tchécoslovaquie, mais aussi de France ou des États-Unis, l’affiche du film Vorhof zum paradise (Parvis du paradis), avec Sylvester Stallone, est-elle représentée sur un ton caricatural, entre le dessin pour enfant et l’humour moqueur, loin de la représentation habituelle qui en est faite.

 

Conscients de la richesse esthétique qui caractérise chacune des œuvres présentées, les conservateurs de la cinémathèque envisagent, déjà, d’autres expositions durant l’année, afin de faire découvrir au public l’étendue esthétique et artistique de cette collection.

 

 

Bruno Samé

La rédactionhttps://www.toulouseinfos.fr
Pierre-Jean Gonzalez, rédacteur en chef de toulouseinfos.fr a collaboré avec de nombreux médias avant de prendre la direction du site toulousain, qui existe depuis 10 ans.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici