Accueil Articles Swing Rencontre Trio a enflammé l’Amphithéâtre du Sénéchal

Swing Rencontre Trio a enflammé l’Amphithéâtre du Sénéchal

Cswing rencontre trio
Cswing rencontre trio

Dans le cadre du Festival d’été 2015, le groupe toulousain Swing Rencontre Trio, composé de Christian Deleris à l’accordéon, Patrice Hernandez à la contrebasse ainsi qu’au chant, et d’Olivier Nougarol à la guitare, a présenté le jeudi 16 juillet à 12 h 30, une pause d’été à la Salle du Sénéchal, au rythme du Jazz Swing et du Tango.

 

 

Cinq minutes avant le début du concert, la salle était déjà presque pleine. On aurait dit que les Toulousains s’étaient donné le mot pour venir écouter Swing Rencontre Trio. Ceci dit, après quatre années à jalonner les divers festivals et autres manifestations culturelles régionales de France, du Maroc, et d’ailleurs, tous ceux qui ont eu l’occasion d’aller à leur rencontre ont rapidement perçu leur aisance sur scène et le plaisir qu’ils veulent donner au public. Ils communiquent une joie de vivre et une bonne humeur, avec laquelle spontanément, ils font participer les spectateurs. Ceux-ci deviennent alors acteurs de la représentation, par l’enthousiasme affiché, invitant ainsi chacun des artistes à une rencontre musicale, joyeuse et intime.

 

Du rythme et de l’émotion

Durant une heure, le public a pu ainsi voyager entre deux univers : le style jazz manouche dont le principal représentant est le célèbre guitariste Django Reinhardt, et la richesse polyphonique de l’accordéon, dont les mélodies sont inspirées par l’accordéoniste célèbre internationalement, Richard Galliano.

 

C’est une histoire aux rythmes syncopés et aux mélodies cadencées que nous a raconté Swing Rencontre Trio : « Durant cette pause musicale, nous allons jouer un peu de Reinhardt, un peu de Richard Galliano, nous allons aussi jouer trois compositions propres à notre groupe », nous avait confié le groupe, quelques minutes avant la représentation. L’interprétation d’Oblivion d’Astor Piazzola, emporte délicatement le spectateur ailleurs. Le rythme chaloupé de la basse et de la guitare l’invite au voyage, tandis que les mélodies sensuelles de l’accordéon l’entraînent dans un tango salon de Buesnos Aires pour écouter, être charmé, et rêver. Les rythmes ternaires du jazz swing s’enchaînent, ravissant un public déjà conquis. En guise de fin, en l’honneur de Claude Nougaro et pour célébrer Toulouse, ils ont offert une émouvante interprétation de « Ô Toulouse », chanson déjà beaucoup reprise mais qui, ici, revêt une formidable sincérité dans l’interprétation.

Le concert se termine alors, le public est debout, exprimant son ravissement par des applaudissements nourris, heureux d’avoir passé un si bon moment.

 

De belles perspectives en vue

Afin de rendre accessible au plus grand nombre l’originalité de son répertoire, le Swing Rencontre Trio sortira le 31 octobre, un album de 12 titres : « dont la moitié seront des compositions et l’autre moitié des arrangements de morceaux existants », précise le groupe. La présentation officielle du disque compact aura lieu dans la ville d’Auterive : « On partagera la scène avec Mystère Trio, un autre groupe venu également présenté son nouvel album », termine de nous dire le trio.

 

Quelques dates à retenir pour les écouter et les voir durant l’été :

Le 23 juillet ils seront au Festival Jazz In Sanguinette au village jazz dans les Landes ; le 24 juillet au 26e Festives – Swing Jazz à Soorts-Hossegor ; le 2 août à la Guinguette chez Alriq à Bordeaux ; le 20 août au Festival Place aux Artistes dans le centre ancien de la ville d’Albi ; et le 13 septembre au Festival Week-end Doux à Grisolles.

 

 

Bruno Samé

La rédactionhttps://www.toulouseinfos.fr
Pierre-Jean Gonzalez, rédacteur en chef de toulouseinfos.fr a collaboré avec de nombreux médias avant de prendre la direction du site toulousain, qui existe depuis 10 ans.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici