Toulouse est-elle une ville sûre ?



Résultats

Toulouse : Une publicité représentant une femme dénudée fait polémique

Envoyer Imprimer PDF Partager sur Facebook Partager sur Twitter

Cette affiche fait actuellement polémique à Toulouse.Mise en place jeudi dernier, une campagne de pub vantant les mérites d’une salle de sport fait polémique dans la ville rose. Située dans trois stations de métro, cette affiche, qui représente une femme dénudée, est jugée dégradante par les associations féministes et le Front de Gauche.

 

Le groupe privé publicitaire CBS et la salle de sport Keep Cool font actuellement parler d’eux dans le métro toulousain. En effet, depuis l’apparition d’une publicité qui met en scène une femme dénudée, diverses associations demandent le retrait de cette affiche. C’est notamment le cas de  l'association féministe « Osez le féminisme » qui s’insurge contre cette forme de marketing. « L'affiche est dégradante pour les femmes, elle montre une banalisation de la nudité » peste Camille Carton, bénévole de l’association. Cette dernière regrette qu’« encore une fois, les individus utilisent des stéréotypes sur les femmes. Cette affiche peut influencer les personnes et ainsi accroître le sentiment d'inégalité entre les hommes et les femmes ». Le mouvement féministe demande donc aux toulousains de « prendre leurs responsabilités » sans pour autant encourager « le boycott du centre de fitness Keep Cool ».

De son coté, l'ex porte parole du NPA désormais membre du Front de Gauche Myriam Martin a envoyé une lettre à Pierre Cohen. Pour cette dernière, « cette publicité est sexiste et montre encore une fois la marginalisation de l'image de la femme ». Se « désolant de voir que la société n'a pas beaucoup évolué », elle « n'exclut pas de faire des actions en alliance avec les associations féministes » si la mairie n’intervient pas.

Et la situation ne risque pas de bouger car Tisséo a pris la décision de ne pas ôter l’affiche de la discorde. Pour la société de transport toulousaine, l’affiche, « publiée dans les principales villes françaises est passée devant le bureau de vérification de la publicité qui estime que cette annonce  est conforme à toute les règles ». Reste maintenant à savoir si le maire de Toulouse interviendra dans cette affaire…

 

Olivier Goarin

Commentaires   

 
-3 #8 Jean Sébastien 11-01-2013 03:15
[...]

Nous aimons et respectons les femmes dont plus de 50.000 sont adhérentes de notre réseau et nous revendiquons avec ce visuel un autre regard sur le corps, des femmes et des hommes.

Il est d'ailleurs prévu que la prochaine édition de cette campagne (conçue par des femmes!) représente... un homme.

Nous invitons toutes et tous ceux qui souhaites découvrir le Sport Bonheur et notre vision différente de la pratique sportive dans notre centre Bd Matabiau et tous les autres (voir keepcool.fr). Qu'ils se rassurent ils n'y trouveront pas de femmes nue : notre dress code est strict!

Jean Sébastien
Directeur du concept Keep Cool
Citer
 
 
-3 #7 Jean Grellet 11-01-2013 03:14
Bonjour,

Je souhaite répondre au nom du réseau Keep Cool que je représente. Nous sommes étonnés et déçus de la réaction de l'association « Osez le féminisme ».

Keep Cool existe depuis plus de 10 ans, et compte 90 centres en France. Notre réseau prône depuis sa création La Forme Sans la Frime : pas de complexe, pas d'esprit de compétition.

Nous accueillons majoritairement des femmes, et beaucoup d'entre elles ne rentrent pas dans les canons des publicités de salles de sport : maigres et retouchées, avec un zoom sur leurs fesses... Oui les publicités sexistes existent et c'est justement en contre pied que nous avons choisi pour égérie une magnifique jeune femme, ronde et heureuse de l'être, Delphine.

[...]
Citer
 
 
-3 #6 Philippe GERBIER 10-01-2013 00:43
http://fedetlib.overblog.com/l-affiche-rose

http://fedetlib.overblog.com/sur-le-puritarisme-laique
Citer
 
 
-3 #5 Philippe GERBIER 09-01-2013 18:36
Hélène DUFFAU

A mes yeux, cette argumentation ne tient pas. Je dirais même que c'est du pur fantasme. En effet s'il s'agit d'hommes, d'enfants, d'animaux,... dans une pub ce raisonnement tombe. Or justement ce serait les femmes qui seraient particulièremen t visées.... Mais dans une pub tout est "objet de consommation" pas plus les femmes que d'autres !

J'ai parlé de puritanisme,... je le maintien. Je vois très bien les partisans de la burqa se saisir de votre raisonnement pour la justifier.

Je pense que cette démarche ridiculise la cause des femmes,... dommage, elles le le méritent évidemment pas.

On a le droit d'avoir les obsessions que l'on veut
Citer
 
 
+1 #4 Hélène Duffau 09-01-2013 17:46
Sans invoquer le puritanisme qui n'a rien à voir avec ce que disent les associations féministes, il s'agit trop souvent dans la publicité d'exhiber la nudité des femmes comme "vendeuse". Comme si mettre une femme nue dans un spot ou une affiche, ça rapportait à coup sûr. Les femmes sont donc, là, des objets, des consommables.
Mais cette nudité qui, dans le cas de cette publicité, n'a rien à voir avec l'objectif publicitaire (il s'agit d'une salle de sport pas d'un hammam) contribue ainsi à répandre la croyance de la permanente disponibilité des femmes, offertes au regard, exhibées en permanence, et donc consommable aussitôt que la pulsion s'exprime.
C'est ça qui pose question dans cette publicité et, partant, dans notre société.
Citer
 
 
-4 #3 Philippe GERBIER 09-01-2013 12:59
Ras le bol des "puritains laïques", aussi stupides et intolérants que les puritains religieux. Un homme dans la même tenue,... et personne n'aurait rien dit ! ! ! Alors ?....
Citer
 
 
-4 #2 Nalie 08-01-2013 21:56
Il faut arrêter de crier au scandale dés qu'une personne est nue sur une affiche! Il est loin le temp de la pub façon OBAO dans les années 90...
Le puritanisme arrive à grand pas est c'est pas un bien. Le respect de la femme et de l'homme est primordial mais cette affiche n'as rien de mauvais, un beau corp, normalement constitué, qui fait du sport... C'est tout. Arrêtons de chercher la petite bête et de crier au scandale.
Citer
 
 
0 #1 Stéphane Martin 08-01-2013 16:40
L'Autorité de régulation professionnelle de la publicité, précédemment BVP jusqu'en 2008, après recherches, n'a pas délivré de conseil sur cette publicité avant sa diffusion à Toulouse ou dans d'autres villes.

En l'espèce, nous aurions déconseillé la nudité dans ce contexte au regard de la règle fixée par les professionnels "Image de la personne humaine" : http://www.arpp-pub.org/IMG/pdf/Image_de_la_Personne_Humaine.pdf

Stéphane Martin
Directeur Général
ARPP
Citer
 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Vous êtes ici : Actualités Société Toulouse : Une publicité représentant une femme dénudée fait polémique