Lumières sur le Quai : l’envol

📁 Articles, Culture, Sortir 🕔18 novembre 2016
Quai des Savoirs parvis Cville de Toulouse

Quai des Savoirs parvis
Cville de Toulouse

Lumières sur le Quai revient pour une 2ème édition sur le thème de l’envol. Organisé par le Quai des Savoirs, l’événement marque la fin d’une saison dense de culture scientifique, technique et industrielle co-construite avec de nombreux partenaires, notamment l’Aéroport de Toulouse-Blagnac.

 

Ainsi, par une approche pluridisciplinaire et accessible à tous les publics, «Lumières sur le Quai» fait coexister et interagir les mondes de la recherche, des arts et du transport aérien. Sur les pas de Saint-Exupéry, Léonard de Vinci, Clément Ader ou Thomas Pesquet, le Quai explore ce rêve de voler à travers spectacles et déambulations, installations, ateliers, défis, rencontres…

 

Vibrer sous des décibels aéronautiques grâce à un logiciel qui retranscrit le bruit d’un avion au décollage ou écouter le témoignage des anciens de l’industrie aéronautique toulousaine, croiser les Homo Simplis, de grands êtres lumineux aux longues jambes et aux bras immenses qui apparaissent à la tombée de la nuit, découvrir les vols sur simulateur ou la mission de l’astronaute Thomas Pesquet qui vient de s’envoler, ou voyager avec Arthur H. sous un dôme géant sonore et lumineux sont quelques-unes des possibilités pour ce week-end où on décolle !

 

En point d’orgue, la nocturne du samedi avec spectacle de danse verticale et DJ set mixé de fragments vidéo autour du thème de l’envol. Enfin, une programmation spéciale est prévue pour les plus petits avec contes ateliers et spectacles.

 

18, 19 et 20 novembre – nocturne samedi 19 novembre de 19h à 22h
>> Accès libre et gratuit / Quai des Savoirs – 39, allées Jules Guesde – accès : métro ligne B (arrêts Carmes ou Palais de justice) ou tramway lignes T1, T2 (arrêt Palais de justice) www.quaidessavoirs.fr

 

 

 

La rédaction




Pas de commentaire

Pas de commentaires pour le moment

Soyez le premier à écrire un commentaire.

Ecrire un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *