Accueil Articles La ville de Nice a saisi la justice pour qu'un bébé ne s'appelle pas Mohamed Merah

La ville de Nice a saisi la justice pour qu’un bébé ne s’appelle pas Mohamed Merah

policeLa mairie de Nice a saisi la justice pour faire modifier l’état civil d’un nouveau né, un bébé déclaré début novembre sous le nom de Mohamed, Nizar, Merah . Un prénom qui évoque le terroriste Toulousain, la municipalité estime que ce choix des parents peut être contraire à l’intérêt de l’enfant et assimilé à une apologie du terrorisme.

 

Dans un communiqué, Christian Estrosi, président de la région Provence-Alpes-Côte d’Azur et Philippe Pradel, maire de Nice, ont annoncé que la ville saisissait le procureur après avoir signalé la déclaration de naissance, datée de début novembre, d’un petit garçon appelé Mohamed, Nizar Merah. Le parquet a engagé une procédure en milieu d’après-midi.

 

 

Pierre Jean Gonzalez

Article précédentLumières sur le Quai : l’envol
Article suivantSalon Infosup 2016
La rédactionhttps://www.toulouseinfos.fr
Pierre-Jean Gonzalez, rédacteur en chef de toulouseinfos.fr a collaboré avec de nombreux médias avant de prendre la direction du site toulousain, qui existe depuis 10 ans.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici