Accueil Articles La voix de la fée Noa dans le nouveau Disney est toulousaine.

La voix de la fée Noa dans le nouveau Disney est toulousaine.

anna Ramade 2Anna Ramade, chanteuse et comédienne est la voix française de la fée Noa dans le nouvel opus de La Fée Clochette  sorti en salles le 8 avril dernier.

 

 

A 25 ans, la jeune femme chante déjà depuis près de vingt-ans. Issue d’une famille d’artistes  elle  « commence  à imiter très tôt les timbres de voix. Fan de Broadway  et d’opéra, elle chante Liza Minelli et la Traviata  ». Autodidacte, dotée d’une bonne oreille et d’une mémoire auditive, elle participe il y a six ans à un casting national  pour le rôle de la fée Noa, la fée des animaux pour le premier épisode de la saga Disney Fairies, La Fée Clochette. Six épisodes plus tard, pour  Clochette et la Créature légendaire, le personnage central est  Noa. Le doublage de cet épisode s’est fait sur deux jours complets à la plaine Saint-Denis dans les studios Dubbing brothers fin décembre dernier. « Le doublage est un mélange des disciplines. C’est un travail d’acteur et en même temps un travail de musicien car il faut coller au rythme de la version originale. On ne travaille pas les rôles en amont, il faut que la diction soit très spontanée et le plus naturel possible. Cela va très vite » explique-t-elle.

Anna Ramade au Casino Barrière et au Théâtre musical de Pibrac.

La jeune femme  chante et danse actuellement au Casino Barrière dans la revue Duos d’enfer pour une formule dîner- spectacle ou spectacle uniquement. « C’est un medley de duos de chansons de variétés internationales, Janet et Michael Jackson, Olivia Newton-John et John Travolta ou encore Michel Berger et Véronique Sanson, pour deux heures de chorégraphies tous les vendredis soir jusqu’en juin. On la retrouvera au Casino Barrière pour la saison prochaine dans Un taxi pour Broadway qui sera cette fois-ci un medley de comédies musicales US et françaises. Quant au théâtre musical de Pibrac, pour le spectacle tous publics  Sa majesté des mouches, un opéra apocalyptique adapté du roman William Golding c’est en famille qu’elle travaille.  Au côté de sa sœur Mathilde, chorégraphe  et de son père Gilles, metteur en scène, elle est à direction musicale d’une troupe composée d’enfants et d’adolescents, de sept à dix-sept ans pour 1 heure 20 de spectacle. Prochaines représentations le samedi 25 avril à 21 heures et dimanche 26 avril à 16 heures au Théâtre musical de Pibrac à vingt minutes de Toulouse.

 

Anna An Duigou

La rédactionhttps://www.toulouseinfos.fr
Pierre-Jean Gonzalez, rédacteur en chef de toulouseinfos.fr a collaboré avec de nombreux médias avant de prendre la direction du site toulousain, qui existe depuis 10 ans.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici