Accueil Dossiers Brèves Le cinéma des surréalistes à la Cinémathèque de Toulouse

Le cinéma des surréalistes à la Cinémathèque de Toulouse

Un chien andalou est un court métrage muet surréaliste réalisé en noir et blanc par Luis BuñuelÀ l’occasion de ses 50 ans, la Cinémathèque de Toulouse revient sur l’une des dimensions essentielles de son identité, que son fondateur a explorée non seulement à travers l’écriture et la programmation, mais également dans ses relations d’amitié : le surréalisme.

 

Proche d’André Breton et du mouvement surréaliste, appréciant particulièrement les œuvres de peintres comme Pierre Molinier – auquel il consacra un film en 1963 – ou Adrien Dax, Raymond Borde a effectivement, dans ses goûts cinématographiques, très souvent croisé le chemin du surréalisme. Et c’est bien ce que cette programmation d’avril-mai propose finalement : découvrir les films que les surréalistes ont aimés, soutenus, défendus – et non pas nécessairement les films réalisés par les surréalistes.

 

Parmi les événements à ne pas manquer :

– samedi 26 avril à 17h15 : Documents sur le surréalisme de Robert Benayoun et Jacques Bernard Brunius, suivi en bibliothèque de la présentation du livre-objet Petites pièces pouvant servir à accrocher, “même à comprendre”, sinon à expliquer dans son ensemble le surréalisme et de la correspondance de Brunius à Benayoun sur le film.

Le résultat est étonnant, et c’est ce que montrait déjà la programmation pionnière du festival Confrontation, organisé à Perpignan en 1979, sur laquelle s’appuie cette sélection. Pas forcément d’unité, mais la récurrence d’éléments qui fascinèrent les surréalistes : rêve, amour fou et révolte. C’est ainsi que l’on retrouve dans le même programme des titres aussi différents que Peter Ibbetson, L’Âge d’or, Le Cuirassé Potemkine et une sélection de burlesques américains. L’occasion également, à travers un ensemble de courts métrages venus de Belgique – qui fut un important foyer du surréalisme – de saluer celle qui apporta à Raymond Borde un soutien décisif en 1964 : la Cinémathèque royale de Belgique.

– mardi 29 avril à 19h et 21h : Hommage à la Cinematek (Bruxelles), avec 2 programmes de courts et moyens métrages – dont un en ciné-concert -, présentés par Nicola Mazzanti, conservateur de la Cinematek.

 

Communiqué de presse

La rédactionhttps://www.toulouseinfos.fr
Pierre-Jean Gonzalez, rédacteur en chef de toulouseinfos.fr a collaboré avec de nombreux médias avant de prendre la direction du site toulousain, qui existe depuis 10 ans.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici