Accueil Articles Une Toulouse remporte le classico avec le bonus face à Paris

Toulouse remporte le classico avec le bonus face à Paris

Image d'Illustration. Photo / Crédit stephane hamelLe stade s’impose dans le classico avec le bonus offensif à Ernest Wallon (28-10). Huget irrésistible de bout en bout signe un triplé qui offre à Toulouse son cinquième succès bonifié de rang à domicile. Avec 27 points, Toulouse rejoint Toulon et Montpellier en tête du classement avant d’entamer la coupe d’Europe.

 

Point d’impasse des deux côtés pour entamer ce classico qui fleurait bon les années 2000. Les entraineurs parisiens, qui faisaient profil bas avant de débarquer à Ernest Wallon avaient dû se priver de Parisse et de Durban contre leur gré. Coté toulousain, hormis Picamoles et Dusautoir, Noves avait décidé de sortir l’artillerie lourde face à son ancien joueur Dubois passé entraineur du côté de la capitale. Pourtant, malgré sa domination, Toulouse ne doit son bonus qu’à un arbitrage vidéo à son avantage. La passe de Doussain pour Huget est litigieuse mais ni M Mitrea l’arbitre de champ avec l’écran géant ni l’arbitre vidéo n’ont pu invalider l’essai décisif. Comme au bon vieux temps, les échauffourées qui sont venus émailler les débats ont rappelé l’antagonisme entre Toulouse et le club de la capitale. Fickou suite à un placage dangereux sur Bonneval passe un peu les bornes de l’engagement et prend un carton jaune des plus logiques. Sinon, les toulousains se sont livrés à des actions interminables et magnifiques qui ont balayé les quatre coins du terrain. La palme bien sûr pour Huget disponible sur son aile comme au cœur du jeu mais aussi pour Nyanga qui nous ressort sa spéciale, il dépose sur 20 mètres la défense parisienne avant de servir Gear d’une passe basket, du grand art. Le stade a retrouvé aussi un bon Tekori qui commence à mieux s’intégrer dans le jeu de mouvement des rouge et noir.

 

Place à l’Europe

Meilleure équipe du top 14 en déplacement, les parisiens auraient bien aimé signer leur cinquième victoire de rang à Toulouse. Peut-être un peu en sur régime, les hommes de Quesada et de Dubois repartent de la ville rose avec quelques questions dans leurs valises. Toulouse de son coté, impérial dans sa forteresse d’Ernest Wallon aura préparé au mieux la venue de l’équipe italienne des Zébre vendredi prochain pour débuter la coupe d’Europe.

 

Article de Pierre Jean Gonzalez

La rédactionhttps://www.toulouseinfos.fr
Pierre-Jean Gonzalez, rédacteur en chef de toulouseinfos.fr a collaboré avec de nombreux médias avant de prendre la direction du site toulousain, qui existe depuis 10 ans.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici