Accueil Articles Une Patrick Jimena : « J'ai eu l'impression d'avoir éclairé des consciences »

Patrick Jimena : « J’ai eu l’impression d’avoir éclairé des consciences »

Patrick Jimena a été élu à la commission permanente du Conseil Général de Haute-Garonne vendredi dernier.Contre toutes attentes, Patrick Jimena a été élu à la commission permanente du Conseil Général de Haute-Garonne vendredi dernier. L’élu d’Europe Ecologie les Verts a réussi à tirer son épingle du jeu alors qu’il ne figurait pas dans la liste des prétendants.

 

Ce vendredi, le Conseil général de Haute-Garonne procédait au renouvellement des membres de la commission permanente de l’assemblée départementale suite aux décès de Marie-Christine Lafforgue et d’Henri Denard. Un vote symbolique puisque le PS, ultra majoritaire, doit proposer une liste d’élus qui est généralement validée par l’assemblée. Or ce vendredi, le seul élu écologiste de l’assemblée, qui avait déposé sa candidature à titre symbolique, a été élu à la surprise générale. Entretien.

 

Toulouse Infos : Lors de votre discours de candidature, quelle était l’ambiance dans l’hémicycle ?

Patrick Jimena : L’ambiance était très froide, j’ai prononcé mon discours dans le silence complet. Malgré de grosses incertitudes, j’ai eu le sentiment d’avoir fait ce que j’avais à faire. Dans ce discours, j’ai exprimé ce que d’autres n’auraient pas osé dire. Le Conseil Général a besoin de cet élan démocratique s’il veut fonctionner correctement.

TI : Quels ont été vos réactions suite à l’annonce des résultats ?

PJ : J’ai eu l’impression d’avoir éclairé des consciences. C’est la toute première fois qu’un membre de la commission permanente est élu alors qu’il ne figurait pas sur la liste du Président du Conseil. C’est une réelle satisfaction. Au final, l’élection était secondaire, l’objectif principal était de faire passer un message aux élus pour qu’ils s’octroient la liberté de penser comme bon leur semble. Il faut oser poser sa candidature si l’on veut pouvoir être élu.

TI : Une fois les résultats divulgués, y-a-t-il eu une réaction particulière au sein de l’hémicycle ?

PJ : J’ai effectivement entendu des murmures très prononcés. Mon élection a détoné comme un coup de semonce, c’était la grande nouvelle du jour. Je pense en effet que quelque chose d’important s’est passé vendredi. Du peu de retours que j’ai eu, je sais seulement qu’un socialiste a voté pour moi.

TI : Avec cette promotion, aurez-vous plus de poids dans les décisions futures du Conseil Général ?

PJ : Cela ne changera pas grand chose, seulement, ma voix sera entendue par obligation. Cela créera une diversité des approches, ce qui finalement devrait être naturel dans une démocratie. Toutes les sensibilités politiques sont maintenant représentées au sein de la commission. J’aurai aussi accès à plus d’informations, et ce en temps réel, ce qui me permettra de réagir plus rapidement. Par contre, la politique du Conseil aura du mal à changer. J’espère en tout cas avoir créé une brèche, avoir inscrit dans les esprits que n’importe quel élu peut être élu.

 

Propos recueillis par Rémi Beaufils

2 Commentaires

  1. Patrick Jimena incarne l’esprit de résistance constructive en politique. Il soulève des montagnes. Je salue avec EELV Colomiers son indépendance d’esprit et sa capacité à mobiliser les citoyens dans des projets d’avenir pour leur quotidien.

  2. Pour plus d’info, Patrick JIMENA est élu avec une voix du Modem et une du PRG…
    Ce n’était pas la liste du Président mais celle du PS/PC/PRG.
    Qu’il soit élu à la com permanente est naturel, toutes les composantes de la gauche doivent y être présente.
    La brèche a été ouverte bien avant lui avec l’arrivée de Patrick BOUBE élu PCF. Et les choses n’ont pas été simple…
    Une montagne qui accouche d’une sourie verte…
    Donc au travail…

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici