Accueil Articles Une Rentrée 2012/2013 : Pierre Cohen inaugure une école ultra-moderne

Rentrée 2012/2013 : Pierre Cohen inaugure une école ultra-moderne

Pierre Cohen en visite dans la toute nouvelle école des Ponts JumeauxHier matin, le maire de Toulouse est venu visiter le tout nouveau complexe éducatif Ponts-Jumeaux de la rue Daydé. Composé d’une école élémentaire, d’une école maternelle et d’une crèche, l’établissement ouvrira ses portes le 4 septembre prochain. A la fois moderne et écologique, il est la curiosité toulousaine de la rentrée 2012-2013.

 

Ébahi, c’est le regard brillant que Pierre Cohen a découvert le complexe flambant neuf. Teintes fluos, toitures photovoltaïques et triple vitrage en bois; la devanture de l’établissement en met déjà plein les yeux. Il faut dire qu’avec un coût total de 14 millions d’euros, la Ville rose n’a pas lésiné sur les moyens. « L’éducation est au cœur de nos priorités. Nous devons aussi faire face à une démographie qui n’a de cesse de s’accroître. Nous sommes ici dans un quartier très important en termes d’accueil des populations. C’est pourquoi nous avons considéré que toute zone de ce type exigeait l’intégration des équipements nécessaires » justifie le maire. Dans les salles de classe, de petites révolutions technologiques pointent le bout de leur nez. Chacune d’entre elles dispose par exemple d’un écran tactile intelligent permettant de déclencher l’éclairage, de régler la luminosité ou de commander à distance des stores « brise-soleil ». Mais le « tableau alternatif », composé d’un ordinateur et d’un projecteur, est la véritable attraction de la rentrée. Il s’agit d’une tablette interactive géante, dotée d’un programme informatique complet et d’un système de reconnaissance d’écriture. A l’aide d’un stylet, le professeur pourra ouvrir plusieurs fenêtres, agrandir un texte ou encore utiliser un compas virtuel. Révolue, l’époque des crissements de craie.

 

« Cette école servira de référence »

Ambitieuse, la construction du complexe s’inscrit dans un projet global de la municipalité. « Nous avons une responsabilité en terme de compétence éducative, qui sera mise en avant dans le débat avec les collectivités territoriales Notre volonté est de faire de Toulouse une ville éducatrice et plus globalement une cité de la connaissance » affirme le maire. « C’est la première école construite sous notre mandat. La fierté est d’autant plus grande qu’elle a su prendre en compte les défis environnementaux et écologiques. C’est une école qui servira de référence » se réjouit l’élu socialiste. Le complexe éducatif de Ponts-Jumeaux est en effet la première école toulousaine classée « BBC » (Bâtiment Baisse Consommation). Conçue pour dépenser le moins d’énergie possible, elle intègre des équipements tels que des panneaux solaires, des chaudières à condensation ou des faux plafonds acoustiques. Autre innovation, la mise à disposition d’un « café des parents » dans une optique d’échange et de dialogue entre le personnel et les familles. Pour Pierre Cohen, cet établissement est « une chance pour les enseignants, les enfants, les parents et même les citoyens. Car une école comme celle-ci aura tendance à s’ouvrir au quartier ».

 

Christophe Guerra

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici