Accueil Articles Une Européennes : Mélenchon appelle à voter, le PS à battre Barroso

Européennes : Mélenchon appelle à voter, le PS à battre Barroso

Jean-Luc MélenchonÀ un mois jour pour jour des élections européennes, la tête de liste du Front de Gauche pour le Grand Sud-Ouest, Jean-Luc Mélenchon, et le premier secrétaire du Parti socialiste, Jean-Christophe Cambadelis étaient respectivement à Blagnac et Colomiers ce vendredi. L’occasion pour le premier de faire de l’Europe « un bouc émissaire » et l’autre « une solution » aux problèmes que rencontre la France.

 

Présent à Toulouse le 1er avril dernier, Jean-Luc Mélenchon n’avait pu annoncer sa candidature pour les élections européennes. Aujourd’hui officiellement investi par le Parti communiste et le Parti de gauche, le leader du Front de Gauche a dénoncé ce vendredi à Blagnac « la politique d’austérité ni comprise ni admise par les Français ». Et pour dire non, le député sortant encourage les électeurs à se rendre aux urnes le 25 mai prochain. « Ne restez pas à la maison, exprimez votre colère », lance-t-il avant de s’en prendre au grand marché transatlantique. « Ce traité, qui se négocie entre l’Europe et les Etats-Unis, va changer la face du monde », prévient celui qui ambitionne de « passer en tête de la gauche ». Un souhait partagé par Marie-Pierre Vieu (PCF), deuxième de liste. « Nous voulons une voix à gauche qui ne soit pas soumise » aux socialistes et qui permettra de « desserrer l’étau des politiques européennes pour donner un nouvel horizon politique national ». « Il faut réussir à rassembler la gauche opposante entière, une gauche alternative au socialisme », termine David Hermier, membre de la liste.

 

« Passez la serpillière après 10 ans de Barroso »

Au même moment, alors que Jean-Luc Mélenchon accusait François Hollande de ne pas tenir sa parole et de « pratiquer la même politique que son prédécesseur avec ses cadeaux au patronat », le premier secrétaire du Parti socialiste, Jean-Christophe Cambadelis et le secrétaire d’Etat aux anciens combattants Kader Arif défendaient à Colomiers, leur vision de l’Europe. Échaudé par « une carte de France qui s’assombrit de bleu avec quelques taches noires (FN) » en référence aux dernières élections municipales, Kader Arif a mené un véritable plaidoyer en faveur de l’Europe. « Quand on parle d’Europe, on parle d’unité. L’Europe ne doit pas être un bouc émissaire de nos problèmes mais une solution ». Et pour « aider » cette Europe, le PS compte sur son candidat, Martin Schulz, « qui a envie de faire bouger les choses et de passer la serpillière après 10 ans de Barroso ». Kader Arif, qui veut « changer, lever et faire évoluer » les contraintes européennes sur les politiques nationales, souhaite une « réorientation de l’Europe qui doit s’imposer comme un acteur incontournable sur le plan politique et diplomatique et lutter contre la montée de l’extrémisme ».

 

Guillaume Truilhé et Pierrick Merlet

La rédactionhttps://www.toulouseinfos.fr
Pierre-Jean Gonzalez, rédacteur en chef de toulouseinfos.fr a collaboré avec de nombreux médias avant de prendre la direction du site toulousain, qui existe depuis 10 ans.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici