Accueil Articles Sport L’épreuve par trois des Hocklines

L’épreuve par trois des Hocklines

– VIDEOS – Défaits d’un but (6-5) au terme d’un match serré à Tours, les Hocklines voient s’échapper la finale du championnat Nationale 1 mais restent en lice pour la troisième place.


Une troisième petite finale se profile pour les roller-hockeyeurs des Hocklines. Il s’en est fallu de peu pour que les Toulousains franchissent le pas des demies. D’une minute exactement, pendant laquelle les Hocklines pouvaient encore croire au passage en élite et au titre qui s’ouvrait devant eux.

Las, c’est finalement Tours qui s’imposera, à l’aller comme au retour des demi-finales, par 6 buts à 5. Face à une équipe descendue de l’élite, les Hocklines « manquent encore un peu de maturité » selon les mots de l’international Jonathan Ostré. « On n’a pas su conserver le palet et temporiser notre jeu lorsque l’on menait. On cherche toujours à monter à la cage, ce qui nous conduit fatalement à des erreurs ». Et face à une équipe tourangelle au système rodé, la moindre erreur se paye chère.

Malgré cette courte défaite, l’entraîneur-joueur de 23 ans affiche la « fierté » de son équipe. « Être si près du but et finalement perdre le match est forcément enrageant. Mais tous les joueurs ont fait le travail, il y avait une belle discipline, une véritable cohésion d’équipe sur le terrain, ».

 

Contrairement à l’aller, où Toulouse a couru après le score pendant la deuxième période après avoir été dans un premier temps mené 6 à 2, le match retour a vu les deux équipes ne se départager qu’à la toute dernière minute. Avant que Tours ne marque son dernier point – en cage vide – sur le gong.

L’an passé, pour leurs premiers pas en Nationale 1, c’est déjà d’un seul but encaissé sur la dernière minute face à Lille, que les Hocklines manquaient la finale. Avec son arbitrage pour le moins surréaliste, cette défaite avait achevé la saison toulousaine en queue de poisson.

Après une année en dents de scie, la chute de la demi-finale 2010 pourrait paradoxalement permettre à l’effectif du TRHC de reprendre confiance en lui pour disputer la petite finale.

Les Hocklines, abonnés à la troisième place ? Rien n’est encore fait pour l’instant. D’autant que le prochain adversaire reste inconnu pour l’heure. Dans l’autre demie, Nice a posé une option sur la finale en battant Paris XIII 6 à 5. Quel que soit le résultat du match retour (le 13.05), l’équipe qui affrontera les Hocklines ne comptera pas jouer la figuration.

Mais après une première médaille de bronze en N1 l’an dernier, précédée d’une autre troisième place en Nationale 2 la saison d’avant, les Toulousains ont leur destin main pour réaliser le triplé. Terminer la saison sur une note positive, c’est le travail que devront effectuer les hommes de Jonathan Ostré, lui-même porteur du maillot numéro… 3.

Réaction Jonathan Ostré

 

Baptiste Ostré


Tours. 2’39 : Dougherty ass. de Neau ; 16’38 : Juret ass. de Neau et Ilczyszyn ; 23’15 : Neau ass. de Juret ; 37’21 : Paitre ass. de Boue et Laurent ; 48’28 : Juret ; 49’59 : Ilczyszyn. Pénalités : 30 minutes

Toulouse. 10’41 : Monnier ass. de Bonnegarde ; 15’13 : Ostré ass. de Skelding ; 34’33 : Skelding ass. de Dumas ; 38’48 : Villemejane ; 41’04 : Bonnegarde ass. de Bonnegarde et Vincent. Pénalités : 28 minutes.


La rédactionhttps://www.toulouseinfos.fr
Pierre-Jean Gonzalez, rédacteur en chef de toulouseinfos.fr a collaboré avec de nombreux médias avant de prendre la direction du site toulousain, qui existe depuis 10 ans.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici