Accueil Articles Société Austérité : « Les moyens pour faire changer les choses sont bien là, ils existent »

Austérité : « Les moyens pour faire changer les choses sont bien là, ils existent »

Manifestation contre l'austérité du 14/11/12Ce jeudi, l’Union Départementale CGT 31 a appelé les salariés en lutte à se rassembler devant la préfecture de la Haute-Garonne. De 11h à 14h, ils se sont réunis pour combattre l’austérité et faire part au gouvernement en place de leur mécontentement grandissant.

 

« Aujourd’hui il y a une vraie urgence qui nous pousse à devoir agir » déclare Dominique Gissot, secrétaire du syndicat CGT énergie 31. C’est afin de manifester contre les mesures d’austérité du gouvernement que l’Union Départementale CGT 31 a organisé un rassemblement interprofessionnel. Ainsi, salariés de la SNCF, de la poste ou encore du milieu de l’énergie se sont réunis devant la préfecture de la Haute-Garonne. « On se rassemble en nombre afin d’être entendus » clame Dominique Gissot.

Pour Yann Cenac, secrétaire du syndicat CGT-UFIC 31, cette manifestation se fait avant tout pour exiger du gouvernement le changement de cap promis « avant, pendant et après les élections présidentielles ». Un avis partagé par Dominique Gissot. « Il y a une continuité de ce que faisait l’UMP de la part du PS, hors c’est l’inverse que l’on attend ». Aux yeux de ces salariés militants, l’austérité est le frein majeur à la croissance et par conséquent la cause directe de la récession. « Il serait temps d’arrêter de penser à se faire du fric et essayer un peu plus de remédier aux soucis qu’on a un peu partout ».

Cette manifestation survient dans le cadre d’une semaine d’action organisée par la Confédération Européenne des Syndicats (CES) et débutée le 10 juin dernier. Mais elle a surtout été organisée en préambule de la conférence sociale prévue les 20 et 21 juin prochain à Paris, présidée pour la seconde fois par François Hollande. « On attend beaucoup de cette deuxième conférence. C’est l’opportunité de se faire entendre ».

 

Des propositions concrètes

Changer de cap à tout prix. Tel est le mot d’ordre de la CGT en prévision de la prochaine conférence sociale. « Les moyens pour faire changer les choses sont bien là, ils existent » clame Yann Cenac. Pour préparer au mieux cette « rencontre primordiale » avec le gouvernement, les membres de la CGT ont déjà prévu d’exposer leurs propositions pour combattre l’austérité. Augmenter les salaires pour relancer la croissance, accompagner mieux les jeunes, agir contre les licenciements sont les grandes lignes de ces revendications offensives. « Le chômage augmente considérablement » déplore encore Dominique Gissot. « On a les moyens de mettre fin à cette tendance en arrêtant de satisfaire les plus riches face aux plus modestes, alors faisons-le ».

Six tables rondes thématiques, toutes à huis clos, seront au programme de la conférence. Elles seront notamment centrées sur la réforme de la formation professionnelle, l’emploi, la qualité de vie au travail ainsi que sur le débat de la retraite.

 

Article de Sébastien Olla

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici