Accueil Dossiers Retour sur l'actu Fuite de gaz, conflit pour une prime et enterrement cauchemar à la une du journal des faits divers

Fuite de gaz, conflit pour une prime et enterrement cauchemar à la une du journal des faits divers

Les pompes funèbres se trompent de caveauComme chaque semaine l’heure est au passage en revue des faits les plus marquants. Dans ce numéro, retrouvez, entre autres, une fuite de gaz rue de la Pomme, un conflit entre un collectif de sapeurs-pompiers toulousains et Pierre Izard, un enterrement qui vire au cauchemar et un fonctionnaire considéré comme décédé par le Trésor Public.

 

L’événement de la semaine: Mercredi matin, rue de la Pomme, à moins de 50 mètres de la place du Capitole, une pelleteuse a arraché un branchement de gaz qui a touché près de 900 riverains. Le chantier a été immédiatement arrêté, les pompiers et les équipes d’intervention ont été alertés. Le temps que les secours coupent l’alimentation, un périmètre de sécurité a été mis en place et une vingtaine de personnes, notamment des employés de commerces, ont été évacués.

L’affaire de la semaine: 200 pompiers du « collectif des anciens sapeurs-pompiers de Toulouse » se sont réunis mardi en assemblée générale pour parler du cas de trois de leurs collègues, attaqués en justice pour diffamation par le président du Conseil Général de Haute-Garonne. Ces derniers, qui manifestaient sur le marché de Villefranche-de-Lauragais contre la suppression d’une prime compensatoire de 150 euros décidée par Pierre Izard, sont accusés par ce dernier de l’avoir traité de « faussaire » dans un des tracts distribués. L’affaire devrait se terminer devant un tribunal.

L’insolite de la semaine: Francis Dou, décédé la semaine dernière à l’âge de 83 ans, devait être mis en terre samedi dernier au cimetière de Terre-Cabade. Une simple formalité qui a pourtant tournée au cauchemar. En effet, après la cérémonie religieuse, les proches se rendent près du caveau où doit être enterré le défunt, dans le secteur de Salonique, partie haute du cimetière. C’est avec surprise qu’ils découvrent que le caveau où doit être inhumé le corps n’est pas prêt. « Ils se sont trompés, ils ont ouvert une autre tombe de la famille » explique Olivier Simon, le beau fils de Francis Dou, choqué par l’attitude des Pompes Funèbres Générales (PFG). « Ils ont laissé le cercueil dans un pavillon, tous le week end, à l’entrée principale. Ce n’est pas un lieu où l’on peut se recueillir » déclare Olivier, qui déplore l’attitude des Pompes Funèbres Générales qui ont nié toute responsabilité, dénonçant une faute de la mairie.

 

Faits et méfaits

Vendredi: Un jeune cuisinier a comparu devant le tribunal correctionnel de Toulouse pour plusieurs infractions à scooter. Tout a commencé dans la nuit de mardi à mercredi, vers 3 heures quartier Capitole où ce cuisinier est repéré sans casque sur un deux-roues et en sens interdit. Les policiers ont voulu le contrôler mais le suspect a pris la fuite abandonnant son deux-roues pour continuer à pied. Finalement la brigade anti criminalité l’a interpellé. Le tribunal a condamné ce prévenu au lourd passé à trois mois de prison avec mandat de dépôt.

Samedi: Déclarée décédée par le Trésor public. C’est la mésaventure qui est arrivée à cette fonctionnaire d’un établissement scolaire à Toulouse. En fin de semaine dernière, un courrier arrive au domicile de cette mère de famille et l’administration fiscale la déclare « morte » et réclame à son mari veuf des pièces administratives. La mauvaise histoire aurait pu s’arrêter là… sauf que la « victime » avait déjà eu une mésaventure avec l’administration fiscale en 2012 quand elle lui avait réclamé 1 500 euros d’impôts. Dans les deux cas, le Trésor public reconnaît qu’une erreur de saisie est à l’origine de la déclaration de décès de l’administrée.

Dimanche: Un homme suspecté d’avoir volé un véhicule a été interpellé à l’issue d’une longue course poursuite dans le centre-ville mercredi soir. Cinq policiers ont été blessés, dont un sérieusement. Prenant des risques inconsidérés, le suspect a percuté quatre véhicules, dont une voiture de police, avant de poursuivre sa course folle jusqu’à foncer droit sur un véhicule de la Brigade Anti-Criminalité (BAC) et le percuter. L’un des policiers a été violemment éjecté puis conduit aux urgences. L’individu a finalement pu être neutralisé.

Lundi: Les policiers ont arrêté une équipe spécialisée dans le vol et le recel d’ordinateurs. Une méthode bien rodée puisque ces derniers se servaient d’internet pour revendre leur butin et allaient jusqu’à fournir de fausses factures. Les deux principaux suspects, âgés de 23 et 25 ans ont été mis en examen et incarcérés.

Mardi : Un enfant de 2 ans a échappé à la vigilance de ses parents mardi soir, dans un appartement situé au 3e étage d’une résidence, rue de la Solidarité à Plaisance. Le petit garçon a chuté d’environ 9 mètres. Il a été pris en charge par les pompiers et hospitalisé. Il souffre de multiples traumatismes.

 

Sources: La Dépêche du MidiDirect Matin, métro

La rédactionhttps://www.toulouseinfos.fr
Pierre-Jean Gonzalez, rédacteur en chef de toulouseinfos.fr a collaboré avec de nombreux médias avant de prendre la direction du site toulousain, qui existe depuis 10 ans.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici