Accueil Articles Société Les restos du coeur de Toulouse cherchent des bénévoles pour leur collecte annuelle

Les restos du coeur de Toulouse cherchent des bénévoles pour leur collecte annuelle

La grande collecte alimentaire des Restos du Coeur démarre bientôt.La grande collecte alimentaire des Restos du Coeur démarre bientôt. Elle aura lieu du 8 au 10 mars dans tous les supermarchés de Haute-Garonne. L’association recherche actuellement des volontaires. Ceux-ci s’ajouteront aux bénévoles déjà présents pour la collecte et le tri. La section départementale manque aussi de personnel qualifié pour des postes à responsabilité.

 

Tout au long de l’année, les Restos reçoivent des dons alimentaires provenant d’initiatives personnelles. Ce sont des collectes ponctuelles organisées par des écoles, des associations ou des clubs sportifs. “Ca nous aide bien mais ce n’est pas suffisant pour répondre à la demande”, déclare Gérard Mazzari, responsable au service des collectes alimentaires. La collecte annuelle est donc indispensable. 200 tonnes sont récoltées grace à elle.

Pour les 8, 9 et 10 mars, les Restos recherchent actuellement des volontaires. Ils auraient besoin de 1 000 bénévoles pour la Haute-Garonne. “Pour le moment, on en est à 200 inscrits mais on est loin du compte”, énonce Gérard Mazzari. “Nous cherchons des personnes souriantes, avenantes car il faut que les gens aient envie de donner”. Les volontaires seront dispersés sur l’ensemble des supermarchés du département. Leurs heures de présence se feront en fonction de leurs moments de disponibilité, 15 à 30 collecteurs sont donc nécessaires par magasin. Ensuite, pendant 3 semaines, 20 à 30 bénévoles devront trier les denrées à l’entrepot.

Ce qui est récolté doit servir à la constitution de colis alimentaires destinés aux bénéficiaires des centres et à la préparation de repas chauds pour les gens de la rue. Chaque année, 1 100 000 colis et 60 000 repas sont distribués en Haute-Garonne. Au niveau des bénéficiaires, les Restos notent une légère augmentation par rapport à l’année dernière. Elle concerne toutes les catégories de population. Mais cette information reste à confirmer. “On ne pourra faire un bilan définitif que fin mars, fin de la campagne, car des gens vont encore s’inscrire”, précise Gérard Mazzari.

Les Restos de Haute Garonne ont toujours besoin de nouveaux bénévoles. “On a suffisament de personnels de terrain, ce qu’on recherche ce sont des personnes pour des fonctions à haute responsabilité, capables de participer à des réunions, de communiquer avec les partenaires”, explique Gérard Mazzari. Les volontaires pour ce type de poste sont difficiles à trouver car cela demande de l’expérience et de la disponibilité, ce n’est pas une mission ponctuelle. Les profils recherchés seraient donc plutot des retraités des fonctions d’encadrement.

 

Angela Koslowski

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici