Accueil Articles Société Montpellier. Un chauffeur Uber livre un agresseur sexuel à la police

Montpellier. Un chauffeur Uber livre un agresseur sexuel à la police

Montpellier. Un chauffeur Uber livre un agresseur sexuel à la police
Montpellier. Un chauffeur Uber livre un agresseur sexuel à la police

Samedi 7 septembre à Montpellier, tard dans la nuit, un chauffeur Uber a assisté à une agression sexuelle sur la banquette arrière de son véhicule. Au lieu de ramener son client chez lui, il l’a directement conduit à la police, qui n’avait plus qu’à l’arrêter.

Dimanche 8 septembre, peu avant 6 heures du matin, une jeune femme de 21 ans sort d’une boîte de nuit de Lattes, près de Montpellier. Après plusieurs minutes de recherche, elle ne retrouve pas ses amis. Elle décide donc de rentrer chez elle à pied, sans téléphone ni argent.

C’est à ce moment qu’une voiture s’arrête près d’elle. À l’intérieur 2 hommes : un chauffeur Uber et son client. Ce dernier, âgé de 40 ans, lui propose de la raccompagner chez elle, tout en lui garantissant qu’il paiera la course à sa place. Se sentant en confiance, la jeune femme finie par accepter, et monte dans le véhicule.

Pendant que le chauffeur conduit, le client commence à se rapprocher dangereusement de la jeune femme. À peine sont-ils partis que le client, très entreprenant avec sa voisine, commence à lui faire des attouchements sur sa poitrine. Il lui caresse les pieds, avant de les lécher et de toucher ses parties intimes. La passagère le repousse brusquement, ce qui énerve son agresseur qui devient violent, rapporte France Bleu.

Direction le commissariat

Dans son rétroviseur intérieur, le chauffeur assiste à la scène. Il lui fait alors signe discrètement de ne pas s’inquiéter. Au lieu de se diriger vers la destination de son client, le conducteur se dirige au commissariat de Montpellier, et demande de l’aide aux policiers.

Interpellé par les forces de l’ordre, le suspect, âgé de 40 ans, était en état d’ivresse, avec 0,50 mg d’alcool par litre d’air expiré. La jeune femme, choquée, a décidé de porter plainte.

Déféré devant le parquet de Montpellier après 2 jours de garde à vue, le quarantenaire doit être présenté en comparution immédiate ce mercredi 11 septembre. Il sera poursuivi pour agression sexuelle.

 

Raphaël Crabos

La rédactionhttps://www.toulouseinfos.fr
Pierre-Jean Gonzalez, rédacteur en chef de toulouseinfos.fr a collaboré avec de nombreux médias avant de prendre la direction du site toulousain, qui existe depuis 10 ans.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici