Accueil Articles Société À Toulouse, les ateliers gratuits autour du bricolage rencontrent de plus en plus de succès

À Toulouse, les ateliers gratuits autour du bricolage rencontrent de plus en plus de succès

À Toulouse, les ateliers gratuits autour du bricolage rencontrent de plus en plus de succès cdr
À Toulouse, les ateliers gratuits autour du bricolage rencontrent de plus en plus de succès cdr

Il semblerait que les Toulousains soient amateurs de bricolage. Dans la ville rose, les ateliers gratuits autour du bricolage, de la réparation et du recyclage sont de plus en plus nombreux. Chacun de ces événements attire de plus en plus de monde à chaque édition. Difficile d’expliquer cet engouement toulousain, mais cette transformation des habitudes enchante les écologistes.

Des associations très impliquées

Si à Toulouse les activités de bricolage sont particulièrement populaires, c’est aussi parce qu’elles bénéficient du soutien de nombreuses associations. Certes, la mode n’est pas apparue à Toulouse, mais les associations locales qui donnent des cours de bricolage et encourage au DIY sont plus nombreuses localement que dans les autres grandes villes du pays.

Ainsi, les Toulousains peuvent profiter, chaque année, à la fin du mois de juin, d’une journée entièrement dédiée au bricolage et au « faire soi-même ». Le bricolage maison est évidemment mis en avant, mais le recyclage d’appareils électroménagers, la réparation ou la fabrication de certains outils et appareils sont également beaucoup mis en avant.

Les ressourceries et un terrain balisé

Ce qui fait de Toulouse un genre de paradis pour les amateurs de bricolage, c’est justement l’opportunité qu’elle offre de fabriquer et de réparer soi-même tout et n’importe quoi. Les ressourceries fleurissent un peu partout et permettent à n’importe qui de trouver tout le matériel dont il a besoin pour trois fois rien.

Grâce aux ateliers de bricolage, il est ensuite possible d’apprendre à mieux se servir de ses outils et de découvrir comment réparer et fabriquer certaines choses. Mieux encore, certains cours de base dans le monde du bricolage sont dispensés gratuitement par quelques associations. Ainsi, il est facile d’apprendre à peindre un mur, à faire un enduit ou à accrocher des étagères. Résultat, même les Toulousains qui ne sont pas encore bricoleurs peuvent le devenir facilement.

Des solutions écologiques

Si les Toulousains en particulier et les Français en général sont de plus en plus bricoleurs, ce n’est pas seulement parce qu’il est de plus en plus facile d’apprendre à bricoler. Effectivement, c’est aussi parce que ces nouvelles habitudes présentent la vertu d’être très écologique.

Effectivement, être capable de réparer et de restaurer évite de jeter et donc de créer des déchets et de consommer à nouveau. Quand on sait que le secteur du BTP est l’un des plus polluants qui existent, savoir que la tendance générale et à la réduction de cette pollution est une excellente nouvelle qui encourage tout le monde à apprendre à bricoler.

 

La rédaction

La rédactionhttps://www.toulouseinfos.fr
Pierre-Jean Gonzalez, rédacteur en chef de toulouseinfos.fr a collaboré avec de nombreux médias avant de prendre la direction du site toulousain, qui existe depuis 10 ans.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici