Accueil Articles Société Ariège. Les touristes et les randonneurs sont-ils menacés par des anti-ours ?

Ariège. Les touristes et les randonneurs sont-ils menacés par des anti-ours ?

Ariège. Les touristes et les randonneurs sont-ils menacés par les anti-ours ? cdr
Ariège. Les touristes et les randonneurs sont-ils menacés par les anti-ours ?
cdr

De plus en de touristes partent sur les traces de l’ours dans les Pyrénées. Des randonnées organisées par l’association Pays de l’Ours-L’Adet afin de mieux sensibiliser les hommes sur le mode de vie du plantigrade dans son environnement naturel.

Cependant, selon les associations Ferus et Pays de l’Ours-L’Adet, des affiches menaçantes ont été déposés sur les sentiers pour faire peur aux touristes trop curieux. Dans un communiqué commun, les 2 associations décrivent qu’une affichette « annonçant la chasse à l’ours et menaçant les touristes et randonneurs de balles perdues a été trouvée il y a quelques jours par des sympathisants associatifs locaux à Auzat, au départ du sentier menant à l’estive de Saleix ».

Une affiche sur les sentiers pour dissuader et menacer les touristes selon les associations Ferus et Pays de l’Ours-L’Adet

Les associations rappellent aussi que ce genre de « menace est dans la continuité des exactions précédentes que nous rappelions récemment dans un communiqué au sujet desquelles nous dénoncions l’inaction de la Justice ».

Alors que les anti-ours étaient il y à peu devant la préfecture de Toulouse pour défendre la pastoralisme et demander des comptes à l’Etat sur la présence des plantigrades dans les montagnes, le ton semble se durcir dans les montagnes ou les éleveurs et des élus  sont en faveur d’un tourisme familial, qui ne doit pas se développer autour de l’ours.

Les associations demandent aux touristes d’être vigilants

Pour les pro-ours et les associations, leurs adversaires sont soutenus par « l’incompréhensible tolérance de l’Etat et l’irresponsable soutien d’élus locaux, ils ne semblent avoir aucune limite dans leur stratégie de violence et de terreur. Après les insultes, les menaces, y compris envers des agents assermentés, après l’incendie cet été d’un véhicule de fonctionnaires, jusqu’où faudra t-il aller pour que l’Etat et la Justice se décident enfin à demander des comptes à ces quelques extrémistes violents, bien connus de tous ».

Face à cette situation, les associations Ferus et Pays de l’Ours-L’Adet ont décidé d’informer la préfecture de l’Ariège de cet affichage illégal. Ils appellent aussi les randonneurs et promeneurs à « maintenir la vigilance sur le terrain » afin de détecter de possibles comportements et actions orientés contre l’ours.

 

Pierre-Jean Gonzalez

La rédactionhttps://www.toulouseinfos.fr
Pierre-Jean Gonzalez, rédacteur en chef de toulouseinfos.fr a collaboré avec de nombreux médias avant de prendre la direction du site toulousain, qui existe depuis 10 ans.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici