Accueil Articles Société Toulouse : les retraités demandent plus de considération

Toulouse : les retraités demandent plus de considération

« alliance vita » organisait aujourd'hui  place de la trinité une manisfestation pour demander aux politiques plus d'attention envers les personnes agées.

Une manifestation, se tenait aujourd’hui place de la trinité. Organisée par « alliance vita » celle-ci revendiquait le manque d’attention de la société envers les personnes âgées.

 

Aujourd’hui, place de la trinité, un groupe de manifestant s’est réuni afin de lutter contre l’isolement des séniors mais aussi pour la suppression de l’euthanasie. « Dans la société actuelle, le cas individuel est prioritaire face à la collectivité. Cela cause un problème pour les retraités. Ils sont de plus en plus isolés et coupés du monde » explique Isabelle Dacre-Wright, déléguée départementale d’Alliance vita. En effet, beaucoup d’entre eux sont veufs ou veuves et vivent éloignés de leurs enfants. De ce fait, leur quotidien est de plus en plus difficile. « Il faut adapter notre société au phénomène de papy-boom. Les seniors ont énormément de mal avec la technologie. Revenons à des choses simple » déclare Edouard, membre d’alliance vita.

Autre point abordé, celui de l’euthanasie. Depuis quelques mois, les hautes instances se posent des questions quant à la légalisation de cette pratique. Or, selon l’association, la grande majorité des personnes âgées ne veut pas en entendre parler. « Ils sont nés naturellement, ont vécu comme tout le monde, c’est légitime qu’ils décèdent d’une manière naturelle. Personne ne peut avoir le droit de vie ou de mort sur un tiers » ajoute Edouard.

 

Une société intergénérationnelle

Afin de simplifier la vie de ces retraités, alliance vita demande, au prochain président de la république, d’appliquer la loi sur la prise en charge de la dépendance des personnes âgées. « Une loi mise de coté à cause de la crise » souligne Isabelle Dacre-Wright. Avec l’application de celle-ci, un grand nombre de retraités verraient leur quotidien s’améliorer. « J’aime la musique mais avec la société de maintenant je ne peux plus aller à des concerts. Pourquoi l’Etat ne met pas un projet en place afin que l’on puisse vivre et faire ce que l’on aime » confie Paule une retraitée.

En plus de vouloir « faire ce qu’ils aiment », les seniors voudraient être mélangés aux autres générations. « Moi j’ai vécu des choses fantastiques dans ma vie, je pourrais partager mes expériences. Mon souhait est de pouvoir aller dans des événements intergénérationnels. Je suis persuadée que l’on peut avoir beaucoup de point en commun avec la jeunesse » conclue Françoise une ancienne aide soignante.

 

Remi Buhagiar

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici