Accueil Articles Société Martin Hirsh à la rencontre des jeunes volontaires du service civique

Martin Hirsh à la rencontre des jeunes volontaires du service civique

Martin Hirsh à la rencontre des jeunes volontaires du service civiqueHier, à l’Hôtel de région, une rencontre entre les jeunes de Midi-Pyrénées en service civique, Martin Malvy et Martin Hirsh, était organisé. Présentation du service et remise officielle d’un livret d’engagement aux participants ont rythmé la matinée.

 

 

Mercredi matin, avait lieu la remise officielle d’un livret d’engagement aux jeunes volontaires du service civique. Lancé depuis 18 mois, ce projet propose à des personnes, dont l’âge se situe entre 16 et 25 ans, d’effectuer des activités d’intérêt général au service de la collectivité. « Nous voulons prouver que les jeunes ne sont pas ce que montre la télévision. Ils sont volontaires, pédagogues et engagés. Cela permet de casser certains clichés » explique Martin Malvy, président de la région Midi-Pyrénées. En effet, durant la période de service civique, les jeunes gens s’engagent à répondre présent 24 heures par semaine, afin d’effectuer des travaux d’intérêts publics. «  Chacun des participants choisi, sur un planning, la tache qu’il voudra effectuer. Ensuite, encadré par un tuteur, il se rend sur les lieux et commence son activité » explique Martin Hirsh, Président de l’agence du service civique

 

Une expérience enrichissante

Ayant des ressemblances avec l’ancien service militaire, les actions civiques permettent pourtant d’atteindre des finalités diamétralement différentes. « Je me suis inscrite pour que cette expérience me serve de tremplin. Grace à cela, je me connais de mieux en mieux et je gagne en maturité professionnelle » souligne Aline Coutanel, une des volontaires. Concernant la rémunération, les participants sont payés environ 550 euros par mois, une somme « peu conséquente » selon la jeune fille. Malgré tout, 90% d’entre eux se disent très heureux et n’hésite pas à recommander cette expérience à d’autres jeunes citoyens.

 

Remi Buhagiar

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici